in

Aucune énergie fossile pendant plus de 150 jours, bienvenue au Costa Rica

Crédits : iStock

Le Costa Rica, pays d’Amérique Latine, est un véritable exemple à suivre en termes d’énergies renouvelables. Ce petit pays vient en effet de franchir la barre des 150 jours sans utiliser la moindre énergie fossile pour son électricité, et a utilisé moins de 4% d’énergies non-renouvelables au cours des six premiers mois de l’année.

Avec une population de 4,8 millions d’habitants et une superficie de 51 100 km², le Costa Rica n’est pas plus grand que quelques régions françaises, mais cela n’enlève rien au côté exemplaire du pays en termes d’énergies renouvelables et de volonté de vivre entièrement d’une énergie propre. Car après avoir traversé la période la plus sèche de l’année, le Costa Rica a terminé le premier semestre de 2016 avec 96,36 % de la production d’électricité issue des énergies renouvelables, selon les données préliminaires du Centre national de contrôle de l’énergie (CENCE).

Mieux, le Costa Rica totalise plus de 150 jours de production électrique en ne comptant que sur les énergies renouvelables depuis le début de l’année, et a produit son électricité sans aucune trace de carbone durant 76 jours consécutifs, du 16 juin au 2 septembre. Quand on sait qu’un si petit pays abrite de nombreux espaces protégés et écolodges et 6% de la biodiversité mondiale dans ses 27 parcs nationaux et nombreuses réserves, difficile d’être plus engagé d’un point de vue environnemental. L’année dernière, le Costa Rica avait déjà tenu 285 jours consécutifs sans la moindre énergie fossile, avec une moyenne de 99% d’énergies renouvelables dans l’année.

Les modèles hydrologiques ont été favorables au cours du dernier mois, nous avons donc généré la quasi-totalité de l’électricité sans recourir aux carburants. Selon nos projections, nous allons clôturer l’année 2016 avec seulement 2 % de la production thermique, ce qui nous donnera une base essentielle pour s’acquitter de l’engagement de stabilité tarifaire“, a déclaré dans un communiqué de presse, Carlos Manuel Obregon, chef de la direction de l’ICE, l’Institut d’Électricité du Costa Rica.

Sources : easyvoyagesmashable

Notez cette actu