in

Ces objets connectés nous aident à prendre notre santé en main !

Crédits : Pixnio

28Ces dernières années, difficile de passer à côté de ces objets connectés qui nous permettent de mieux gérer le quotidien. Si certains y voient une intrusion permanente dans la vie privée des utilisateurs, toutes ces technologies ne sont pourtant pas à considérer de la même manière. En effet, elles permettent d’être plus à l’écoute de notre corps et de mieux gérer notre santé. Et pour les personnes malades ou à la santé fragile, beaucoup de ces outils se révèlent être très efficaces pour les utilisateurs.

Des indicateurs de santé utiles

Nombreuses sont les personnes victimes de troubles du sommeil. Il existe beaucoup de pathologies et tous les âges sont concernés. Les écrans, l’anxiété, ou une mauvaise hygiène de vie sont des causes qui nous empêchent souvent de tomber paisiblement dans les bras de Morphée. Pour y remédier, le casque connecté SmartSleep créé par la firme Philips vise à analyser la manière dont chacun peut dormir. Semblable à un bandeau, il se porte durant la nuit et permet de mieux appréhender les phases de sommeil. Il aide aussi à mieux s’endormir en diffusant ce qui est appelé un « bruit blanc » – un son constant  – comme le bruit de fond d’une télé et qui est censé apaiser la personne.

L’eau est vitale pour notre organisme, et il est recommandé d’en boire régulièrement – plus précisément entre 1,5 et 2 litres par jour. Or, cette consigne est bien souvent négligée. Des chercheurs américains de l’Université de Caroline du Nord ont mis au point un dispositif à base d’électrodes pour mesurer l’humidité de la peau. Grâce à un système de patch ou de bracelet connecté à une application, les données récoltées permettent de signaler à l’utilisateur quand il est temps de s’hydrater. Même si ce système est encore à l’état de prototype, les tests réalisés sur de la peau artificielle se sont montrés concluants, et ouvrent la voie à une commercialisation prochaine.

Crédits : Pixabay / congerdesign

Plus surprenant, c’est la posture que souhaite corriger Upright Go. Le mal de dos étant depuis longtemps défini comme le mal du siècle, ce produit a pour but de remédier au problème à la racine en aidant à se tenir correctement. Relié au téléphone via le Bluetooth, un petit capteur blanc se place dans le dos ou sur les vêtements, et est chargé de repérer les mauvaises postures – comme un dos trop courbé – pour en faire part à l’utilisateur. Il est également possible de programmer des sessions d’entraînement musculaire qui visent à régler les problèmes de dos.

Un soutien bénéfique pour les seniors

On peut le comprendre, nombreux sont les seniors qui souhaitent profiter le plus longtemps possible de leur logement en toute autonomie. Mais la santé fragile ajoutée aux risques de chute et de malaises ne permet pas tout le temps de rester chez soi. Rien qu’en France, on recense pas moins de 65 000 fractures du col du fémur par an. Pour y remédier, la société française Helite, spécialisée dans les airbags, a présenté cette année au CES de Las Vegas la ceinture Hip’Air, équipée d’airbags et qui analyse les mouvements de la personne en permanence. Elle se déclenche donc en cas de chute. Salué pour son efficacité et la vitesse de sa réactivité, ce produit est rechargeable et permet d’amortir les chutes afin de minimiser les risques de blessure.

D’autre part, SeniorAdom a mis au point un dispositif de téléassistance qui se veut le moins intrusif possible, et qui reste facile d’utilisation pour les personnes âgées. Basés sur des détecteurs de mouvements placés dans le domicile de la personne, les capteurs ne contiennent pas de caméra et sont rattachés au boîtier de la téléalarme. Il n’y a donc aucun objet à porter. Malaise, sortie nocturne, chute ou température anormale, ce système détecte tout élément inhabituel – selon des critères définis en accord avec la personne concernée. Dans de tels cas, un haut-parleur et un micro permettent de communiquer, et un message peut être envoyé facilement aux proches pour les alerter. (https://www.senioradom.com/offres-teleassistance)

Crédits : Capture YouTube/SeniorAdom

Notons aussi l’existence de ReMind, un MP3 connecté qui aide à lutter contre la maladie d’Alzheimer. Selon de nombreuses études, la musique serait un excellent moyen pour mobiliser des souvenirs et stimuler la mémoire. Simple d’utilisation, ce lecteur associe un membre de la famille à une musique grâce à une application sur smartphone et un boîtier qui diffuse les mélodies. Cette technique aide ainsi à faire en sorte que les malades se souviennent de leurs proches plus facilement. Et quand bien même la maladie est à un stade avancé, la musique lutte contre l’isolement et est un moyen idéal pour calmer le stress et l’anxiété chez ces personnes qui en sont souvent victimes.

Une aide précieuse aux personnes fragiles et aux malades

L’hospitalisation d’un enfant malade est une étape difficile à franchir, tant pour les parents que pour les jeunes patients. Les hôpitaux mettent tout en œuvre pour que le séjour se passe pour le mieux afin de prendre en charge les enfants dans un cadre apaisant. Certains d’entre eux s’appuient donc sur les nouvelles technologies pour accompagner les malades. L’entreprise Aflac s’est penchée sur la question et a commercialisé Duck. Il s’agit d’un jouet connecté sous la forme d’un canard en peluche qui a pour but de rassurer les enfants. Grâce à ses capteurs, il peut interagir avec eux en fonction de leurs mouvements : faire un câlin ou jouer le rôle d’un patient pendant que l’enfant fait le médecin par exemple. Tout est fait pour que les patients appréhendent mieux leur traitement.

La peluche Duck destinée aux enfants hospitalisés.
Crédits : Capture YouTube/Aflac

D’autre part, il existe également des vêtements connectés chargés de surveiller les risques de maladies cardio-vasculaires. La société @-Health a pensé à des T-shirts et des soutiens-gorge capables de surveiller notre santé grâce à des capteurs intégrés. Ces derniers observent notamment le rythme cardiaque, la température corporelle ou encore la respiration. Ce type de dispositif appelé CardioNexion serait prescrit par des médecins, et enverrait les données récoltées directement à une plateforme numérique gérée par des spécialistes de santé disponibles en permanence. En cas d’urgence, cela pourrait permettre d’améliorer la rapidité d’intervention et la qualité des soins.

Source

Ces objets connectés nous aident à prendre notre santé en main !
Notez cette actu