in

Âgé de 18 ans, il a déjà permis de planter 14 milliards d’arbres dans le monde !

Il s’appelle Felix Finkbeiner, un jeune allemand de 18 ans et depuis l’âge de 9 ans, il a contribué à planter plus de 14 milliards d’arbres à travers le monde, après avoir lancé la fondation « Plant For The Planet ».

Tout est parti d’un exposé réalisé à l’école primaire en 2007 alors qu’il n’avait que 9 ans et qui avait pour sujet le réchauffement climatique. Cet exposé, il l’a terminé par la phrase suivante : « Plantons un million d’arbres dans chaque pays du monde! » L’idée a séduit son enseignant et deux mois plus tard, ils plantaient ensemble un premier arbre dans leur école. D’autres écoles ont suivi le mouvement et grâce à la médiatisation et aux soutiens extérieurs, un véritable effet boule de neige a eu lieu.

De ce mouvement est née la fondation « Plant for the Planet » qui a permis de franchir le palier d’un million d’arbres plantés en 2010, et qui compte aujourd’hui plus de 100 000 enfants à travers le monde. En 2011, ils vont compter un soutien de poids et un véritable tremplin à faire plus, puisque le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) va leur confier leur Campagne pour un milliard d’arbres.

Helge Heinemann / Dehner
Credit: http://www.plant-for-the-planet.org/en/home Helge Heinemann / Dehner

À ce jour, soutenu par des campagnes médiatiques qui impliquent des personnalités, ce sont plus de 14 milliards d’arbres qui ont été plantés à travers le monde. Désormais, Felix, âgé de 18 ans, donne des conférences et la fondation organise des académies sur le terrain, des formations gratuites réalisées par des enfants avec l’aide d’adultes, destinées aux enfants de 9 à 12 ans, pour les inciter à agir en faveur du climat. Les enfants deviennent alors des « ambassadeurs pour la justice climatique », et sont invités à propager à leur tour les informations acquises dans leur école, aux autres enfants. Plus de 36 000 enfants ont reçu ce certificat dans 56 pays à ce jour.

« Désormais, notre objectif est de parvenir à planter 1 000 milliards d’arbres d’ici 2020, ce qui permettrait d’absorber un quart des émissions de CO2 de l’homme. Je suis convaincu que c’est en additionnant différentes actions de ce type que l’on fera la différence » déclare Felix Finkbeiner. Sa devise ? « Un moustique ne peut rien faire contre un rhinocéros, mais des milliers de moustiques peuvent faire changer le rhinocéros de direction. (…) Planter des arbres n’est pas l’unique solution, mais c’est quelque chose que tout le monde peut faire ». Vous pouvez planter des arbres ou faire un don à la fondation sur leur site internet.

Sources : france24, plantfortheplanet