Arrêtez de jeter les lingettes désinfectantes dans les toilettes !

lingette désinfectante
Crédits : iStock

De nouveaux problèmes écologiques sont découverts en cette période de crise sanitaire qui impose de bien se laver les mains et d’avoir une bonne hygiène. Or, la facilité est parfois d’utiliser des lingettes désinfectantes, nettoyantes ou démaquillantes. Cependant, ce n’est pas cette utilisation massive qui est le principal problème, mais l’endroit où elles sont retrouvées : dans les toilettes.  

Les toilettes ne sont pas une poubelle !

Aujourd’hui, d’après France 3 Nouvelle-Aquitaine, les travailleurs d’assainissement des eaux usées  interviennent dans 70% des cas à cause de lingettes désinfectantes. Le nombre inhabituel de lingettes bloque gravement les canalisations et empêche le bon traitement des eaux usées. Un problème connu, mais plus important à gérer pendant le confinement. En effet, les effectifs des travailleurs sont réduits en raison des conditions sanitaires. Bien que des interventions soient assurées 24h/24 et 7j/7, le problème ne diminue pas. Il est donc urgent de rappeler ce que l’on ne doit pas mettre dans les toilettes. Les seuls déchets appropriés aux toilettes sont l’urine, les selles et le papier toilette. Voici une liste de ce qu’il ne faut pas jeter dans nos WC selon le centre d’informations de l’eau :

  • Les serviettes hygiéniques et les tampons
  • Tous les types de lingettes
  • Les rouleaux de papier toilette, les cotons-tiges
  • Les lentilles de contact, les préservatifs, les médicaments
  • Les différentes peintures,
  • Les huiles, les graisses alimentaires
  • La litière pour chat
Toilettes
Crédits : Victoria_Borodinova/Pixabay

Un problème écologique à régler…

« Si elles sont biodégradables, elles ne le sont pas dans la demi-heure qui va se passer entre le moment où vous tirez la chasse d’eau et le moment où elles arrivent à la station d’épuration, voilà pourquoi nous en subissons les conséquences », s’est exprimé Marc Bonnieux (président de l’entreprise Société de Distribution Gaz et Eaux) sur  France Bleu. Les bouchons liés à ces surcharges sont une source de pollution. Cela touche directement les océans, les cours d’eau, les rivières et notre planète. Bien qu’il faille désinfecter régulièrement toutes nos surfaces, il ne faut pas négliger nos actes.

Peu importe si elles sont biodégradables ou non, leur place est dans la poubelle. Nous ne devons pas en trouver dans le parcours des eaux usées. Enfin, l’efficacité de ces lingettes n’est pas toujours certifiée à 100 %. Il existe cependant de nombreuses alternatives à base de produits naturels pour désinfecter votre habitat : vinaigre blanc, huiles essentielles, bicarbonate de soude, etc.