in

La Chine construit une grande muraille verte de 4500 km

La Chine a entrepris depuis plusieurs années un projet de reforestation pour lutter contre le réchauffement climatique et l’avancée du désert de Gobi. Cette « grande muraille verte » mesurera 4 500 km.

La désertification et le réchauffement climatique sont deux problèmes majeurs pour la Chine, pays le plus pollueur de la planète. Depuis quelques années, un projet écologique se développe : des arbres sont plantés sur 4 500 km à travers le nord et le nord-ouest du désert de Gobi qui continue de s’étendre. En effet, chaque année en Chine, les zones désertiques prennent la place de 3 600 km² de prairies, ce qui réduit la production agricole et favorise les tempêtes de sable et les inondations.

Depuis 2008, près de 13 millions d’hectares de forêt ont été plantés. Mais beaucoup de ces nouveaux arbres sont fruitiers : ils ont besoin d’eau en grande quantité, risquent d’épuiser les ressources du sol et d’attirer des parasites ou des maladies.

Nuage de poussière en Chine / Nasa
Nuage de poussière en Chine / Nasa

Il fait en réalité partie d’un plan national plus général : « Grain-for-green » consiste à reconvertir les terres agricoles en espaces boisés. De l’argent ou de la nourriture est donné à tout paysan qui plantera des arbres sur son terrain. Au cours des 10 dernières années, environ 56 milliards d’arbres ont été plantés. La Chine serait la plus active en termes de plantation d’arbres : d’ici 2050, la taille de ses forêts devrait augmenter de 15 %. Entrepris depuis 1978, la « grande muraille verte » devra s’achever en 2074 : c’est le plus grand projet écologique du monde.

Sources : Mr Mondialisation, Toolito, We demain.