in ,

DIY : comment faire pousser des éponges dans son propre jardin ?

Crédits : iStock

Les éponges industrielles ne sont pas un choix écologique dans l’équipement ménager de nos logements. Et si davantage de monde se convertissait aux éponges naturelles ? Il est possible pour les personnes disposant d’un jardin de fabriquer eux-mêmes leurs éponges écologiques !

Pourquoi utiliser des éponges naturelles ?

L’éponge est un objet plus que banal fortement ancré dans notre quotidien. Force est de constater que celle-ci se multiplie dans chacune des pièces de la maison. En effet, nous l’utilisons afin de nettoyer une grande quantité de choses et souvent, une éponge reste exclusive (ex : l’éponge des toilettes).

Le fait est que les éponges industrielles (ou synthétiques) se dégradent trop rapidement pour être viables, autant économiquement qu’écologiquement. Chaque français en consommerait presque une dizaine par an en moyenne pour un total frôlant les 75 millions à l’échelle du pays. Les éponges naturelles sont plus durables et surtout peuvent être cultivées directement dans un jardin.

Crédits : Wikipédia

Comment les obtenir soi-même ?

Il s’agit ici de faire pousser des “courges éponges” (Luffa aegyptiaca) dont les graines sont facilement trouvables sur Internet ou en jardinerie. Rappelons que la courge éponge est cuisinée jeune – surtout en Asie et en Afrique – comme peuvent l’être les courgettes et autres aubergines. Une fois séchés, ces fruits sont utilisés comme éponge végétale (gant de crin).

Outre les graines de Luffa, il incombe d’acquérir des godets biodégradables. Voici la procédure à suivre :

– Les semis et plantations se réalisent entre mars et juin.
– Semez vos graines dans des godets et placez-les dans une pièce lumineuse à une température se situant autour de 18°C.
– Après un mois, vous devriez apercevoir les premières plantules. Lorsqu’elles ont environ 2 ou 3 vraies feuilles, repiquez-les en pleine terre au sein de votre jardin en gardant les godets en place. Leurs racines sont en effet très fragiles.
– Entre chaque plant, gardez une distance de 1 à 2 mètres.
– Si la terre n’est pas assez riche, faites un apport de compost.
– Arrosez généreusement.

En ce qui concerne la récolte, celle-ci se fait en automne, mais il faut savoir que suivant les régions, les luffas peuvent être récoltés dès le mois de juillet. En général la récolte se fait environ quatre mois après le semis, à partir du moment où le fruit commence à brunir. Il s’agit ensuite de vider ce même fruit de sa pulpe et ses graines, puis de le faire sécher dans une pièce bien aérée. Enfin, faire tremper l’éponge dans une bassine d’eau durant quelques jours puis la sécher à nouveau et plonger cette dernière dans de l’eau bouillante afin de la blanchir. Un ultime séchage est nécessaire afin d’obtenir l’éponge finale !

Source

Articles liés :

Faire votre propre sandwich entièrement vous prendrait 6 mois et 1550 euros !

Comment rendre sa maison moins gourmande en énergie ?

Comment bien choisir son thé vert ?