in

Voici KODA, le cube d’habitation minimaliste

Crédits : KODA

Dans la famille des habitats nomades, un petit nouveau vient de faire on apparition : KODA est une sorte de « cube magique » mis au point par un cabinet d’architecture estonien. Il est facile à monter et très fonctionnel.

Lorsque l’on réduit la surface habitable, l’intérêt est de réduire par la même occasion les dépenses énergétiques et ainsi les impacts environnementaux. Le cube KODA s’inscrit dans cette mouvance et a été conçu par Kodasema, une entreprise basée en Estonie. Présenté pour la première fois lors de la Biennale d’architecture de Talinn fin 2015, KODA participera au prochain Festival mondial d’architecture de Berlin qui se tiendra en novembre 2016, en lice dans la catégorie « small project » (petit projet).

Ülar Mark, directeur de Kodasema, a constaté qu’une « grande partie de notre qualité de vie dépend de deux éléments qui doivent répondre à nos besoins : notre maison et sa localisation », une notion déterminante pour la conception du cube KODA.

Kodasema a voulu apporter une réponse au fait que de plus en plus de modes de vie nomades font leur apparition dans les différentes strates de la société. De plus, devant le manque de fonctionnalité des maisons habituelles, il s’agit ici d’améliorer la qualité et le design de l’habitat. Ainsi, « dans notre esprit, vous pouvez faire ce que voulez de KODA, soit une maison en centre ville, un local associatif, un café cosy, un atelier, un studio ou même une salle de classe » explique Ülar Mark, fort d’une équipe de cinq architectes et designers.

1_KODA_05_Photo-Rasmus-Jurkatam-1024x683
Crédits : KODA

L’emprise au sol du cube KODA ne dépasse pas 25 mètres carrés et accueille un salon, une cuisine, une salle de bain ainsi qu’une chambre en mezzanine. Les architectes y ont également incorporé une petite terrasse sur le devant. Coté construction, les matériaux utilisés pour les murs sont le béton-fibre et le bois lamellé croisé, ce dernier étant recyclable lorsqu’il arrive en fin de vie.

L’intérieur est inondé de lumière grâce à une grande baie vitrée et celle-ci comporte quatre couches pour limiter la chaleur intérieure causée par les rayonnements. Il est aussi possible d’installer des panneaux photovoltaïques sur le toit du cube afin de le rendre autonome au niveau de l’apport en énergie.

Selon les concepteurs, environ 7 heures sont nécessaires pour montrer et démonter cette petite maison qui n’a d’ailleurs aucun besoin de fondations. Bien qu’étudiée pour être autonome, il serait préférable de l’installer non loin d’une source d’énergie et d’apport en eau.

Sur les images se trouve le prototype actuellement à l’essai, il va donc falloir être patient afin de se procurer le cube KODA qui devrait se vendre autour de 90 000 euros lors de sa future commercialisation .

Sources : Mr MondialisationArch DailyPositivR

Crédit photos : Kodasema