in ,

Voici KISTRI, la fausse marque qui sensibilise en faveur de l’environnement

Crédits : capture Youtube / Citéo

Une campagne de communication tend à vouloir sensibiliser les consommateurs au sujet des produits généralement utilisés dans nos salles de bain. En effet, il faut savoir que ce type de déchets figurent parmi les moins triés et recyclés.

« KISTRI est une gamme de produits de beauté révolutionnaire : elle préserve les ressources naturelles et évite le gaspillage des matières premières, de l’eau et de l’énergie », peut-on lire sous la publication d’une première vidéo de la campagne de communication visible en fin d’article.

Cette campagne est le fruit de la collaboration entre la Fédération des Entreprises de la Beauté (FEBEA) et Citéo, une société issue de la fusion d’Eco-Emballages et d’Ecofolio, deux acteurs historiques dont le but est d’offrir de nouveaux services aux entreprises, de moderniser le tri et le recyclage, ainsi que de sensibiliser et de mobiliser les citoyens.

La tâche de la réalisation de cette campagne destinée aux 20-35 ans a été confiée à l’agence de publicité Les Gaulois (rebaptisée tout récemment Human Seven), basée en région parisienne. Ainsi a été créée KISTRI, une fausse marque dont le slogan est « Mon geste de beauté, pour moi et pour la planète ».

Une première vidéo a été publiée mais, au total, ce sont une dizaine de courts-métrages qui ont été produits, mettant en scène différents acteurs évoquant des produits variés utilisés dans la salle de bain et engendrant beaucoup de déchets tels que les flacons en plastique, les emballages en carton, les aérosols ou encore les flacons de parfum.

Cette campagne fait suite à une première du genre ayant rencontré un certain succès en 2016, déjà diffusée par la FEBEA et Citéo. Dans cette campagne, il avait été annoncé l’objectif de trier et de recycler tous les emballages des produits de beauté comme les shampoings, les gels douche, etc..

Sources : Presse CitronCB News

Voici KISTRI, la fausse marque qui sensibilise en faveur de l’environnement
Notez cette actu