in , ,

Un monde sans déchets à l’horizon ? Une enseigne de supermarchés s’engage à supprimer les emballages plastiques de ses rayons

Crédits : iStock

On le sait, l’état de la planète fait peur à voir : l’air et les sols sont pollués, les espèces animales s’éteignent par milliers et les déchets plastiques sont en train de remplacer les poissons dans les océans. Pour lutter contre l’un de ces principaux fléaux, le plastique, de nombreuses initiatives “zéro déchet” ont déjà vu le jour dans le monde entier, comme les épiceries vendant de la nourriture en vrac. Mais jusque là, le mouvement restait quelque peu confidentiel. Jusqu’à ce qu’un supermarché néerlandais ouvre (enfin) les vannes…

Vendre des aliments sans plastique, c’est possible

Depuis de nombreuses années, le plastique est devenu indispensable. Il est partout : dans notre salon, dans notre chambre, dans notre voiture, au travail, à l’école et même dans notre frigo. La grande distribution ne jure que par ça, obligeant le consommateur à devenir lui-même esclave du plastique.

Mais ça, c’était avant. Depuis le 28 février dernier, Ekoplaza, une enseigne de supermarchés installée à Amsterdam, aux Pays-Bas, possède un rayon garanti “zéro plastique”. Le principe de ce rayon révolutionnaire ? Vendre au grand public 700 produits alimentaires dont les emballages sont uniquement recyclables (carton, métal, verre) ou biodégradables. Une très bonne nouvelle pour l’environnement.

Crédits : ekoplazabio/Instagram

Mais l’engagement de ce supermarché ne s’arrête pas là. En effet, il veut non seulement étendre l’initiative à ses 74 supermarchés, mais en plus il a pour ambition, à terme, de supprimer totalement les emballages plastiques de ses rayons. Il s’agit là d’un “mouvement historique“, selon l’association britannique de défense de l’environnement, Plastic Planet, partenaire d’Ekoplaza.

1 million d’oiseaux et 100 000 mammifères marins meurent chaque année à cause de l’ingestion de plastique. 

Cette démarche écologique s’inscrit dans l’ère du temps puisque, après le soutien des gouvernements au recyclage des emballages et à la suppression des sacs plastiques dans les supermarchés, Theresa May, la Première ministre britannique souhaite désormais faire disparaître en Grande-Bretagne, d’ici 2042, tous les déchets plastiques évitables. Une folie ? Non, une nécessité.

Crédits : @aplastic_planet/Twitter

Le plastique, le mal du siècle

Le plastique, c’est pratique. Mais il existe aussi des alternatives tout aussi pratiques et injustement méconnues, comme le “bio-plastique“, l’un des matériaux utilisés par Ekoplaza. Cette substance ressemble au plastique, mais est en réalité composée de matériaux 100% naturels, comme la fibre de bois, l’acide lactique ou encore le sucre de canne. Et le gros plus, c’est qu’elle est entièrement biodégradable puisqu’elle se désagrège en à peine 12 semaines, contre 4 siècles pour un simple sac en plastique !

Si l’on ne fait rien, le plastique nous conduira à notre perte. La preuve, ce sont pas moins de 8 milliards de tonnes de plastique qui ont été fabriquées dans le monde depuis 1950. Et tenez-vous bien, seuls 12% ont été incinérés (sachant que brûler du plastique dégage des fumées toxiques…) et 9% recyclés. Le reste a été abandonné dans la nature.

Crédits : @olppindia/Twitter

D’après Greenpeace, chaque année ce sont donc 1 million d’oiseaux et plus de 100 000 mammifères marins (dauphins, baleines, phoques, otaries, loutres…) qui meurent après avoir avalé du plastique. Une véritable hécatombe, en somme.

Source

Un monde sans déchets à l’horizon ? Une enseigne de supermarchés s’engage à supprimer les emballages plastiques de ses rayons
noté 5 - 1 vote