in

Khéops, la pyramide n’a pas fini de révéler ses mystères

Crédits : Jarekgrafik - Pixabay

Au cœur de la grande pyramide, l’immense cavité découverte, aussi grande qu’un avion de 200 places, pose beaucoup de questions. Le « grand vide » (Big Void), tel est le nom que les ingénieurs de Scan Pyramids, mission lancée en 2015 visant à ausculter les constructions au moyen de caméras à infrarouge, ont donné à l’étonnante découverte faite au cœur de la pyramide de Khéops.

Khéops, toujours pleine de mystères

Construite sur le plateau de Gizeh sous la IVème dynastie, Khéops, dont l’architecte fut le vizir Hémiounou, est l’une des pyramides plus anciennes et plus grandes du monde (147 mètres de haut et 230 mètres de large). Ce monument, que l’on peut visiter à l’occasion d’une croisière sur le Nil, reste l’un des plus mystérieux de tous les temps. Personne n’a jamais vraiment compris comment il fût érigé.

La découverte du grand vide

C’est grâce aux rayonnements cosmiques que ce fameux vide a été repéré. D’une longueur de 30 mètres, avec un volume de vide avoisinant celui d’un avion de 200 places et se situant à environ 70 mètres de hauteur, cette découverte a vraiment été déconcertante. Mehdi Tayoubi, le codirecteur de la mission, s’est exprimé à ce sujet : “Nous ne connaissons pas exactement sa forme, sa pente, s’il est d’un seul tenant et bien évidemment encore moins sa signification ou son utilité, mais il est énorme et se trouve juste à l’aplomb d’une grande structure connue qui est la Grande Galerie, structure monumentale de 47 mètres de long et de 600 mètres cubes de vide”.

Crédits : 8moments – Pixabay

Avec cette même technologie, l’année dernière, deux vides plus petits avaient déjà été découvert. Un premier derrière l’arête nord-est, et l’autre à l’entrée de la pyramide derrière les gigantesques chevrons. Un couloir de 5 mètres derrières ceux-ci a été découvert, mais on ne sait pas encore s’il est relié à la grande cavité… Le mystère continue de planer ! Le fait que ces structures se trouvent sur un même plan vertical ne semble pas être dû au hasard.

Au cours de cette année 2018, la mission Scan Pyramids va continuer à scruter ce grand vide pour tâcher d’en savoir plus. D’autres méthodes vont être utilisées pour analyser ses trois arêtes afin de s’assurer qu’elles ne masquent pas d’autres vides. Le CNRS et l’Inria (Institut national de recherche en informatique et en automatique) sont en train de mettre au point des techniques les moins invasives possibles pour explorer ces vides.

La construction de Khéops résulte d’une prouesse qui reste jusqu’à présent inexpliquée. Nous savons seulement qu’il s’agit d’un monument funéraire érigé en l’honneur du pharaon Khéops de la IVème dynastie, qui régna 23 ans (de -2551 à -2528 avant J-C). Il était reconnu pour ses qualités de bâtisseur comment l’atteste le temple d’Hathor à Dendérah.

Source