in

Le classement des villes les plus chères du monde en 2018 est sorti !

Crédits : Pixabay

Le 26 juin 2018, le cabinet RH Mercer rendait public son enquête annuelle sur les villes les plus chères du monde pour un expatrié. Ce cabinet est spécialisé dans les ressources humaines, mais plusieurs multinationales utilisent les données issues de ce rapport pour calculer les coûts salariaux et les mettre à jour.

Comment sont positionnées les villes dans ce classement ?

Dans ce classement 2018, on retrouve 209 villes situées dans tous les continents. New York sert de ville de référence pour les scientifiques. Enfin, les prix sont calculés sur le dollar américain, ainsi que sur les taux de change qui lui sont propres.

Seoul villes les plus chères du monde
Séoul, Corée du Sud. Crédits : Pixabay

Afin de mener les comparaisons, c’est 200 produits et services qui ont été comparés. Là aussi, les produits ne sont pas choisis au hasard : ils tiennent compte des habitudes alimentaires américaines, qui sont assez proches des habitudes françaises.

Parmi les éléments de comparaison, on retrouve notamment :

  • le logement (3 pièces en maison ou appartement)
  • les transports (en commun ou taxi)
  • le prix du café
  • le prix d’un menu burger
  • les activités culturelles (cinéma, concert)
  • le prix des musées
  • les articles ménagers

Pourquoi les multinationales expatrient-elles autant leurs employés ?

« La mobilité des talents constitue un élément clé des stratégies de développement des multinationales qui doivent s’adapter aux innovations technologiques et à des collaborateurs ultra connectés », observe Ilya Bonic, Président de l’activité de gestion des talents chez Mercer. « Certes, la mobilité des effectifs l’évolution permet aux organisations d’être plus d’efficaces, de valoriser leurs meilleurs talents et de diminuer les coûts de leurs projets internationaux, mais la volatilité des marchés et le ralentissement de la croissance économique dans de nombreuses régions du monde demandent une évaluation précise du coût des packages de rémunération pour les salariés en mobilité internationale », poursuit-il.

Le classement des villes les plus chères du monde

Pour commencer, où se situe la ville référence de New York ?

La ville de New York est classée en treizième position parmi les villes les plus chères du monde. Elle devance toutes les autres villes américaines, car :

  • Washington est classée 56e
  • Los Angeles se situe à la 35e place
  • San Francisco et Chicago sont respectivement 28e et 51e
Shanghai ville la plus chère du monde riviere Huang Pu
Vue de la rivière Huangpu sur Shanghai, Chine. Crédits : Pixabay

Les villes de France, de plus en plus chères

Deux villes françaises sont présentes dans ce classement des villes les plus chères du monde : Paris et Lyon. On peut même dire qu’elles sont de plus en plus chères, puisque Paris a gagné 28 places et est classée comme la 34e ville la plus chère du monde. Lyon a gagné quant à elle 32 places, passant ainsi de la 137e à la 105e.

Le top 10 des villes les plus chères du monde

Le Top 10 des villes les plus chères du monde selon le classement Mercer
Place en 2017Place en 2018VillePays
21Hong KongRégion administrative spéciale de Chine
32TokyoJapon
43ZurichSuisse
54SingapourSingapour
65SéoulCorée du Sud
16LuandaAngola
8 7ShanghaiChine
158 N’djaménaTchad
119PekinChine
1010BernSuisse

Source : Enquête internationale – Mercer 2018

Articles liés :

Le classement des villes les plus chères du monde en 2018 est sorti !
noté 4 - 5 votes