in

Comment cette alpiniste a nettoyé l’Everest du trois quarts de ses déchets

Capture vidéo : Marion Chaygneaud-Dupuy - 1ère lauréate - Prix Terre de Femmes - France 2019, Fondation Yves Rocher / Youtube

Grande alpiniste française, Marion Chaygneaud-Dupuy est la fondatrice de Clean Everest. Il s’agit d’une opération annuelle qui consiste à ramasser les déchets sur l’Everest. En seulement trois ans, trois quarts des déchets ont déjà été nettoyés ! Mais quelle est donc l’histoire de cette opération ?

Un constat dramatique

Marion Chaygneaud-Dupuy est une grande alpiniste française. À seulement 38 ans, elle a gravi l’Everest trois fois et, au cours de ses ascensions, Marion n’a pu s’empêcher de constater que la quantité de déchets en altitude était inadmissible !

C’est dans les camps d’altitude que ces déchets étaient les plus nombreux. En 30 ans, ce serait près de 10 tonnes de détritus qui se seraient accumulées et l’on y trouve de tout : piles, conserves, cordes, bidons, etc. Un constat alarmant !

Clean Everest dechets poubelle
Capture vidéo : Marion Chaygneaud-Dupuy – 1re lauréate – Prix Terre de Femmes – France 2019, Fondation Yves Rocher / Youtube

L’opération Clean Everest

Son lancement

C’est en 2013 que Marion Chaygneaud-Dupuy s’est associée à une entreprise tibétaine pour créer une charte environnementale.

Puis, en 2016, elle est devenue la fondatrice de Clean Everest. Il s’agit d’une opération annuelle de ramassage des déchets de l’arête nord-est de l’Everest. Pour être menée à bien, cette opération regroupe 50 guides de montagne tibétains, 100 grimpeurs bénévoles chinois et étrangers et 50 yaks pour descendre les déchets. En 2016, l’équipe était à 100% tibétaine.

Ses autres actions

En plus du nettoyage, Clean Everest a pour but de sensibiliser les alpinistes au tri, à la gestion des déchets et compte mettre en place des collecteurs de déchets sur l’Everest.

Par ailleurs, pour encourager les porteurs et les guides à participer, Clean Everest a organisé l’opération « Cash for Trash ». Il s’agit d’une opération qui consiste à payer les personnes en fonction du nombre de kilos de déchets qu’ils descendent des sommets.

Les chiffres-clés de Clean Everest

  • L’opération Clean Everest a permis de ramasser trois quarts des déchets de l’Everest en seulement trois ans ;
  • En deux expéditions, cinq tonnes de déchets ont été descendues des sommets ;
  • En 3 ans, les participants à l’opération ont descendu 8,5 tonnes de détritus.
  • 150 guides et grimpeurs, mais aussi 50 yaks, participent à l’opération chaque année.
Clean everest sacs poubelle dechets
Capture vidéo : Marion Chaygneaud-Dupuy – 1re lauréate – Prix Terre de Femmes – France 2019, Fondation Yves Rocher / Youtube

Son projet d’extension

Si depuis 2018, les autorités locales ont pris le relais vis-à-vis de la gestion des déchets, Marion a désormais d’autres projets. En effet, cela fait à présent 16 ans qu’elle vit au Tibet et elle compte étendre les opérations à l’échelle de l’Himalaya et du plateau tibétain qui restent une source d’eau importante pour deux milliards d’habitants.

Aujourd’hui, Marion est l’ambassadrice des Tibétains pour les problèmes environnementaux et a reçu le prix « Terre de Femmes » en mars dernier.


Vous aimerez aussi :

Le #Trashtag challenge, un défi utile pour la planète se multiplie sur les réseaux

Et si on transformait l’intégralité des emballages alimentaires en meubles ?

1 million de défis pour la planète ont déjà été relevés grâce à cette application !

Source

Comment cette alpiniste a nettoyé l’Everest du trois quarts de ses déchets
noté 5 - 2 vote[s]