Airbus prévoit des avions écologiques pour 2035

Crédit photo : Airbus

Airbus vient de présenter trois concepts d’avions écologiques pour ne plus polluer qui devraient voir le jour en 2035. Pour arriver à leurs fins, ces avions utiliseront des moteurs à hydrogène. Bien que l’hydrogène soit beaucoup plus écologique que les carburants traditionnels, il comporte tout de même quelques inconvénients avec lesquels Airbus devra composer.

Contrairement au kérosène, l’hydrogène ne pollue pas. Il ne rejette pas de CO2, mais de l’eau. Cependant, comparativement au kérosène, il comporte certains désavantages : il prend jusqu’à quatre fois plus de place et doit être conservé à moins 250 degrés Celsius. Des contraintes qui obligent Airbus à revoir sa façon de penser ses avions.

La firme française souhaite être le premier avionneur à utiliser l’énergie hydrogène dans ses avions. Guillaume Faury, PDG d’Airbus, qualifie cette transition écologique de « moment historique pour l’ensemble du secteur de l’aviation commerciale », et veut jouer « un rôle de premier plan, (…) convaincu que l’hydrogène peut permettre de réduire significativement l’impact climatique de l’avion .» Suite à sa longue interview au journal Le Parisien, il se dit aussi confiant face aux délais évoqués par l’entreprise.

Trois concepts zéro émission dévoilés

Airbus a dévoilé trois concepts d’appareils sous le nom de code « ZEROe » pour zéro émission. Toutefois, pour que les avions soient propres, il faut que la production de l’hydrogène le soit aussi. Il doit ainsi être produit par l’électrolyse de l’eau en utilisant une électricité issue de sources renouvelables.

Le Turbofan

Cet avion possédera un turboréacteur comme les avions au kérosène et pourra accueillir entre 120 et 200 passagers. Il devrait par ailleurs avoir une autonomie de plus de 3.500 kilomètres. Pour ce faire, il sera alimenté par une turbine à gaz fonctionnant à l’hydrogène.

Crédit photo : Airbus

Le Turbopropulseur

Cet avion régional à hélices pourra embarquer jusqu’à 100 passagers sur 1.800 kilomètres.

Crédit photo : Airbus

Le Blended-Wing Body

Ce concept est une aile volante dont la capacité et l’autonomie devraient être semblables à celles du Torbofan. Cependant, sa forme devrait évoluer pour accueillir le carburant ainsi que les passagers.

Crédit photo : Airbus

Articles liés :

Train vs Avion : lequel est le plus rapide pour voyager en Europe ?

Billets d’avion : 5 astuces pour payer moins cher

Le Flygskam, cette “honte de prendre l’avion” qui se développe en Europe