in

Et si les animaux s’habillaient avec de la “fourrure” humaine ?

L’association PETA a récemment diffusé un clip de sa création, se postant une énième fois contre le port de fourrures animales. La vidéo montre un défilé de haute couture très spécial, mais gare aux âmes sensibles ! Cette initiative a été soutenue par la chanteuse Sia Chandelier.

Le fer de lance de la bataille menée par l’association People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) est sans conteste le port de la fourrure animale. Désirant choquer le public, l’association a mis en scène des animaux défilant avec des fourrures humaines, une façon d’inverser les rôles. En effet, énormément d’animaux sont exterminés (chassés ou élevés) uniquement pour leur fourrure, ce qui représente un scandale de taille. En France notamment, les élevages de visons sont dénoncés.

La vidéo dérange, un sentiment volontairement provoqué par l’association créée en 1980, basée à Norfolk dans l’état américain de Virginie. Rappelons que les quatre thèmes principaux du combat de PETA sont l’élevage industriel, l’élevage d’animaux à fourrure, les expérimentations sur les animaux et les spectacles avec des animaux.

Militante auprès de l’association PETA, la chanteuse Sia Chandelier a validé l’association de sa chanson Free the Animals au fameux clip dénonciateur. Effectivement, certaines célébrités militent pour la défense des animaux, donnant à ce combat un régime de visibilité lui donnant plus de corps, comme l’incontournable Brigitte Bardot. D’autres people sont moins concernés : vous rappelez-vous lorsque la chanteuse Lady Gaga arborait sa robe en viande aujourd’hui présentée dans un musée ?

 

Voici le clip publié par PETA France :

https://www.youtube.com/watch?v=v2ZNiUXBmXM

Sources : MetronewsPositivR