in

Anonymous brouille la communication de Daesh avec une chanson de Rick Astley

Le collectif « hacktiviste » Anonymous continue sa traque des membres de Daesh sur Twitter et parvient à perturber sa communication sur le réseau social en inondant les hashtags les plus utilisés par le groupe terroriste d’une chanson particulière.

On appelle cela le « Rickrolling« . Il s’agit d’une technique de « trolling » connue dans la sphère internet qui consiste à harceler des personnes ou des groupes par la diffusion de la chanson de Rick Astley datant de 1987 intitulée « Never gonna give you up« . Une chanson choisit à la fois pour son message clair puisque le titre signifie « je ne te laisserai jamais tomber« , et pour son côté entêtant et sa faculté à investir l’esprit pour ne plus en sortir.

Ainsi, Anonymous poursuit sa traque des membres de l’EI sur le réseau Twitter, après avoir notamment saboté plus de 5 500 comptes liés et publié des guides de hackers débutants pour inciter le plus grand nombre à se joindre à cette traque. Ici, les pirates auraient réussi à découvrir les hashtags les plus souvent utilisés par les membres de l’EI et ont décidé de perturber leurs communications en inondant ces hashtags de cette chanson.

Capture d’écran 2015-11-27 à 18.54.25
Credit: Twitter

L’objectif, réussi, est qu’à chaque fois qu’un membre de l’EI tente de diffuser un message ou d’obtenir une tendance liée à ces hashtags, ils seront à la place inondés de nombreuses vidéos de Rick Astley.

Source : dazed