in

Cette dame a construit une “maison en A” de 180 m² pour seulement 40 000 euros !

Crédits : capture YouTube / La maison en A

Elizabeth Faure est une architecte ayant construit une incroyable maison en A en Dordogne. Composée de plusieurs triangles équilatéraux, cette bâtisse présente l’avantage d’être facile à construire tout en étant peu coûteuse. Cet exploit architectural avait notamment pour but de créer une communauté autour d’un projet et de permettre à d’autres personnes de bâtir une maison à moindre coût.

Un modèle de persévérance

Il y a une dizaine d’années, alors qu’Elizabeth Faure regardait la télévision, elle est tombée sur un journal TV qui présentait une maisonnette destinée aux personnes sans-abri élaborée par Emmaüs pour 10 000 euros. L’architecte a très vitre pensé qu’elle pouvait faire plus grand, plus beau, plus agréable et surtout plus durable. Elle a donc envoyé son projet à Emmaüs, mais l’association a refusé sa proposition.

Elizabeth Faure a alors commencé son projet seule en investissant 8 000 euros pour l’acquisition d’un terrain de 1 000 m² à Lusignac en Dordogne (Nouvelle-Aquitaine). Elle est arrivée à convaincre le maire de lui délivrer un permis de construire à la faveur d’un Plan Local d’Urbanisme (PLU) plutôt souple.

maison en A
Crédits : La maison en A / Ulule

Une maison pour “les gens qui n’ont pas de blé”

Aujourd’hui âgée de 71 ans, Elizabeth Faure a construit cette maison en A pratiquement seule entre 2014 et 2016. Cette jolie bâtisse couvrant une surface au sol de 181,5 m² a coûté la somme de 40 000 euros, là où le prix de certains biens de ce type peuvent monter à plusieurs centaines de milliers d’euros. La maison comporte plusieurs triangles équilatéraux et de nombreux panneaux d’OSB.

Comme l’explique le site officiel de La maison en A, la rencontre en 1995 entre Elizabeth Faure et Morgane Launay, réalisatrice et photographe, a réellement marqué le début de ce projet. Cette dernière a suivi l’architecte dans son aventure qu’elle a immortalisée dans un documentaire (voir en fin d’article).

Dans la continuité de ce projet, une campagne de financement participatif sur la plateforme Ulule a vu le jour. Cette dernière avait pour objectif de réaliser et publier des tutoriels permettant au plus grand nombre de comprendre la méthode de construction d’Elizabeth Faure. L’objectif initial de 20 000 euros a été atteint et une véritable communauté s’est créée autour du projet.

“L’architecture pour moi, ça été dès le départ de montrer aux gens qu’on peut être pauvres, mais qu’on n’est pas obligés de vivre dans la misère”, a déclaré Elizabeth Faure dans le documentaire. Elle avait d’ailleurs affiché la couleur dès le début en expliquant vouloir faire cette maison pour “les gens qui n’ont pas de blé”.

Voici le documentaire de Morgane Launay sur la maison en A :