in

Ces femmes qui revendiquent leur droit à avoir les seins nus en public

Le 8e évènement GoTopless s’est déroulé ce dimanche 23 août 2015 à Time Square à New York. Pas moins de 300 femmes se sont dénudées dans le but de revendiquer le droit des femmes à avoir les seins nus en public, tout comme la gente masculine. Le mouvement trouve également écho au Canada et dans d’autres coins du globe.

L’équité entre les sexes, voici la raison de la naissance de cette journée internationale en 2007, initialement instituée par un groupe de femmes raëliennes. Ce mouvement est repris aujourd’hui dans une soixantaine de villes à travers le monde, dont Montréal où 200 femmes se sont réunies dans le parc du Mont Royal. Cette journée de topless annuel se place dans une contestation des législations effectives dans différents pays, interdisant aux femmes de se balader seins nus dans l’espace public.

« Je ne suis pas une personne très politisée, mais là on est en campagne électorale et on veut savoir ce que pensent les politiciens de nos revendications », explique Sylvie Chabot, représentante de GoTopless Canada, au Journal de Montréal du 23 août 2015.

Chaque année, le GoTopless est organisé le dimanche le plus proche du 26 août, date de l’obtention du droit de vote des femmes en 1920, et cette année, la date exacte était au rendez-vous. De plus, les paroles du maire de New York, Bill De Blasio, ont apporté un nouvel élan de popularité puisque ce dernier a déclaré vouloir punir par la loi les femmes topless présentes dans l’espace public.

La journée internationale du topless a été suivie cette année dans des villes comme Miami, Édimbourg, Bordeaux, Séoul, Vancouver ou encore la ville côtière italienne de Rimini. La carte complète de ces villes est disponible sur le site officiel du GoTopless.

Ci-dessous, des images du défilé à New York :

https://www.youtube.com/watch?v=7tdUzP6t4RM

Sources : Le Journal de MontréalHuffingtonPost Canada