in

Une personne reconnue comme étant du genre “neutre” pour la première fois aux USA

Jamie Shupe n’est ni une femme, ni un homme administrativement parlant. En effet, Jamie Shupe est la première personne à être administrativement reconnue comme étant du genre neutre aux États-Unis. C’était le 10 juin dernier.

Le vendredi 10 juin 2016, pour la toute première fois aux États-Unis, il a été accordé à une personne le droit de ne pas être identifiée administrativement comme étant du genre masculin ou féminin, par un juge de l’Oregon. Pour le directeur exécutif du Centre juridique californien pour les personnes transgenres, Kris Hayashi, il s’agit là d’une “avancée historique“. Cette personne, c’est Jamie Shupe, qui a déclaré au New York Times : “Je me sens totalement affranchi-e des limitations dues au fait d’être un homme ou une femme“.

Né(e) avec un appareil génital masculin, Jamie Shupe s’est très rapidement identifié(e) comme une femme, quelque chose qui n’a pas été très bien accepté dans sa famille, notamment par sa mère. Jamie Shupe s’est ensuite engagé(e) dans l’armée américaine où il (elle) était un(e) sergent(e) qui “vivait dans la peur” jusqu’en 2013 et sa retraite militaire. “En tant qu’enfant puis en tant que militaire, je reniais mon droit d’explorer mon identité à cause de l’hostilité de la société à dépasser les limites des normes ou à exprimer toute forme de variante des genres” explique Jamie Shupe.

Capture d’écran 2016-06-15 à 15.42.25

Jamie vivait à Pittsburgh, en Pennsylvanie, où il(elle) était victime de transphobie, et a déménagé en 2014 à Portland, dans l’Oregon, l’une des villes les plus connues pour sa tolérance envers la communauté LGBT. C’est là que Jamie a décidé de devenir non-binaire, ou neutre. “À Portland, tout le monde se fout de ce que vous êtes“. Marié(e) durant 29 ans à une femme, Jamie n’a jamais eu l’intention de recourir à la chirurgie. “Je suis en paix avec ma biologie“.

Après avoir adressé une requête à la cour de justice de l’Oregon, avec la décision que l’on connaît, Jamie n’est donc désormais ni une femme, ni un homme, mais du genre “neutre”.

Source : nytimes