,

Vidéo choc: l’Unicef dénonce la discrimination envers les enfants pauvres

Capture vidéo Youtube Switch Communications

L’Unicef a réalisé, dans le cadre de la campagne #FightUnfair, une expérience sociale destinée à dénoncer les nombreuses injustices et discriminations que subissent les enfants pauvres chaque jour. Pour ce faire, ils ont filmé en caméra cachée la réaction des passants croisant le chemin d’une petite fille qui était habillée soit de manière apprêtée, soit avec des vêtements usés et sales. Des images qui se veulent aussi émouvantes que révoltantes..

En 2014, une expérience sociale particulièrement dérangeante avait déjà permis de mettre en évidence à quel point l’apparence d’une personne pouvait influencer nos comportements lorsqu’il s’agissait de lui venir en aide. Aujourd’hui, l’Unicef est allée encore plus loin en montrant au travers d’une nouvelle vidéo que les enfants étaient eux aussi victimes de ce phénomène discriminatoire. Pour ce faire, l’association a fait appel à Anano, une petite actrice de six ans, qui a été laissée seule dans les rues de Tbilissi, en Géorgie, pendant qu’une caméra filmait au loin la réaction des passants.

Durant la première phase de l’expérience, l’enfant était tout d’abord soigneusement habillée et coiffée. Comme on est en droit de s’y attendre, les passants n’ont alors pas hésité à s’arrêter pour prêter assistance à la jeune Anano qui semblait perdue au sein de l’espace public. En revanche, lorsque la fillette fut dans un second temps vêtue avec des vêtements sales et abîmés, c’est une toute autre réalité qui s’est imposée. Et pour cause, les passants ont alors totalement ignoré la petite fille, comme si cette dernière était subitement devenue invisible..

L’expérience a ensuite été reconduite dans un restaurant, suscitant des réactions relativement similaires. Ainsi, lorsque Anano était correctement apprêtée les clients n’ont pas hésité à complimenter l’enfant et à lui esquisser de larges sourires, alors que tous les regards se sont détournés lorsque la fillette était « mal habillée » et maquillée de manière à faire croire que son visage était sale. Pire encore, on peut voir sur la vidéo une femme méfiante s’agripper à son sac et un homme demander à un serveur de faire expulser l’enfant de l’établissement. Extrêmement choquée par ces réactions hostiles, Anano a quitté précipitamment le restaurant en larmes, incapable de continuer l’expérience. « C’est juste à cause des traces sur mon visage et de mes vêtements sales. Cela me rend triste. Ils m’ont dit de partir. », explique l’enfant à la fin de la vidéo.

« Pour résumer notre expérience nous utiliserons seulement un mot : INJUSTE. Il y a de nombreux enfants dans les rues qui subissent eux aussi ce genre d’attitude, et qui ont besoin d’attention et de soins », déclare l’Unicef à la fin de son spot.

Notons par ailleurs que cette vidéo bouleversante, réalisée dans le cadre de la campagne #FightUnfair, accompagne un rapport qui a été publié le 28 juin dernier par le Fonds des Nations unies pour l’enfance. Celui-ci prévoit notamment que d’ici 2030, 69 millions d’enfants de moins de 5 ans décéderont de causes qui pourraient, pour la plupart, être évitées..

Source: lefigaro