,

Cartographie : quelle est la deuxième langue de chaque pays ?

(Crédit image : MoveHub)

Cette carte très intéressante matérialise les deuxièmes plus importantes langues parlées dans chaque pays du monde. En France par exemple, l’anglais s’impose. Et en Australie alors ? La langue chinoise !

Cette carte mondiale enrichissante découpée par continent a été produite par MoveHub, un site ciblant les expatriés internationaux. La plateforme s’est basée sur des données de la CIA sur les langues les plus utilisées dans chaque pays.

Sur cette carte, pratiquement chaque pays est représenté, ce qui permet d’avoir une vue d’ensemble des secondes langues pratiquées partout et elle apporte son lot de surprises. En revanche, ce qui n’est pas surprenant, c’est que l’anglais s’impose dans 55 pays différents dont la France et se place en tête, loin devant le français, le russe et l’espagnol qui sont les deuxièmes langues les plus utilisées après l’anglais, respectivement dans 14, 13, et 8 pays.

Cependant, il faut prendre la carte avec quelques pincettes. Par exemple, la deuxième langue la plus parlée en Australie est le mandarin (chinois), mais cela ne veut absolument pas dire qu’une trop importante part de la population le pratique. Les locuteurs chinois ne représentent que 1,6 %, mais sont tout de même plus de 2 millions sur le territoire puisqu’environ 24 millions d’habitants peuplent l’Australie.

Parmi les particularités des deuxièmes langues, celles-ci sont souvent d’ordre culturel (et ancestrales) comme le Nahualt au Mexique, le Guarani au Paraguay ou encore le Quechua au Pérou, en Bolivie et en Équateur.

Certaines deuxièmes langues sont directement le fruit d’importantes vagues d’immigration anciennes ou récentes. Dans ce cas, il est possible de citer l’italien en Argentine, l’espagnol aux États-Unis, le turque en Allemagne, le polonais au Royaume-Uni ou encore le tagalog en Arabie Saoudite, la langue parlée aux Philippines dont les travailleurs composent une grande partie des immigrés du pays.

Il est également possible d’évoquer les deuxièmes langues comme vestiges de la colonisation. Citons par exemple le portugais au Mozambique, le français en Algérie, l’anglais aux Philippines ou encore l’italien en Libye.

Voici cette carte mondiale découpée en continents (+ Caraïbes) :

(Crédit image : MoveHub)

Sources : KonbiniThe Blaze