Crédits : Surveillance under Surveillance
in

La carte mondiale des caméras de surveillance de l’espace public !

Voici une application qui pourrait vous rendre complètement paranoïaque ! Ce projet n’est autre qu’une carte interactive permettant de prendre connaissance de l’emplacement de dizaines de milliers de caméras présentes aux quatre coins du globe.

Êtes-vous intéressés de savoir si une caméra vous observe partout où vous allez, même en voyage ? Le projet Surveillance under Surveillance (la surveillance sous surveillance) pourrait vous aider dans cette recherche. En effet, la vidéosurveillance dans l’espace public n’est pas au goût de tous et représente pour certains une intrusion inacceptable. Celle-ci peut également être considérée comme un gouffre financier et des réserves sont émises quant à son efficacité dans la lutte contre la délinquance et le crime.

Le projet Surveillance under Surveillance est une carte interactive montrant l’emplacement de caméras situées partout dans le monde. Elle a été créée par le géographe Max Kamba basé aux Pays-Bas. À caractère participatif, celle-ci permet aux utilisateurs de donner des informations concernant des caméras à ajouter au contenu général. Cela colle parfaitement à l’esprit du support puisque la base cartographique n’est autre que OpenStreetMap, une carte du monde open source elle-même participative.

Ainsi, de nombreux citoyens bénévoles se sont attelés à repérer et noter l’emplacement de millions de caméras situées à la fois en ville et à la campagne. Les utilisateurs d’OpenStreetMap peuvent désormais voir les emplacements de 50 000 caméras de surveillance dont un tiers ont été fournis par le projet Surveillance under Surveillance. En France, pratiquement 6000 caméras sont répertoriées.

Crédits : Surveillance under Surveillance

En réalité, Max Kamba s’est inspiré d’un projet français similaire nommé Omscamera. Après la fermeture de cette plateforme en 2016, le créateur de Surveillance under Surveillance a simplement récupéré le code du projet sur Github pour lancer sa propre carte.

Évidemment, cette carte ne reflète pas totalement la réalité, car logiquement, les contributeurs ne sont pas partout. Ainsi, de nombreuses caméras ne figurent pas sur la carte et cela implique à la fois des zones non explorées contenant potentiellement des caméras ainsi que des zones peu explorées, faussant la densité des caméras déjà identifiées. En revanche, la carte donne un aperçu sur le sujet et ne demande qu’à être nourrie en permanence.

Sources : MotherBoardTVA Nouvelles