in

Les quatre émojis à utiliser avec prudence dans certains pays

Crédits : Wikimedia Commons

En 2017, qui n’utilise jamais d’émojis sur les messageries et autres réseaux sociaux ? Et pourtant, ces petits pictogrammes déclinés sous de multiples formes destinés à communiquer sur notre humeur n’ont pas toujours la même signification à travers le monde.

Les émojis ou émoticônes ont moins de vingt ans d’existence et ont initialement été utilisés abondamment dans les pages web japonaises avant de se diffuser dans le monde entier. Allant du simple smiley au pictogramme bien spécifique à une culture, il en existe des milliers ! Il y a deux ans, un développeur s’est même amusé à définir un classement des émojis les plus populaires selon les pays.

Cependant, certains émojis parmi les plus connus et sûrement les plus universels doivent être évités dans certains pays sous peine d’avoir quelques problèmes de communication. Évoquons quatre de ces pictogrammes à utiliser avec prudence : le « peace ans love », le geste de salut de la main, l’émoji « Rock’n’roll » et l’incontournable pouce levé.

L’émoji « peace and love »

Crédits : Wikimedia Commons

L’émoji « peace and love » est censé faire passer un message positif relatif à l’amour, la paix, la tolérance et l’ouverture d’esprit. En revanche, les Britanniques ne portent pas ce signe dans leur cœur puisqu’il s’agit tout simplement pour eux d’un signe invitant quelqu’un à aller « se faire f*utre ».

L’émoji « coucou »

Crédits : Wikimedia Commons

L’émoji « coucou » simple geste de la main signifiant pour nous le salut n’est guère apprécié en Chine. Ce geste est effectué dans la réalité pour congédier une personne d’une manière très peu amicale. Sur Internet, plus précisément sur la messagerie chinoise WeChat, l’émoticône est utilisée pour dire à quelqu’un que l’on ne désire plus être son ami.

L’émoji « Rock’n roll »

Crédits : Wikimedia Commons

L’émoji « Rock’n roll » a une double définition et n’est pas très apprécié de certains pays latins comme l’Espagne, le Portugal, le Brésil, l’Argentine, l’Uruguay ou encore Cuba. Si ce geste est d’abord destiné à éloigner la malchance et le mauvais œil, le diriger vers quelqu’un pourrait froisser la personne en question en lui indiquant… qu’elle est victime d’adultère.

L’émoji « pouce en l’air »

Crédits : Wikimedia Commons

Enfin, le pouce en l’air est peut-être le plus innocent des émojis évoqués ici, mais dans certains pays tels que le Nigeria, l’Iran, l’Irak et l’Afghanistan, celui-ci pourrait être très mal pris. En effet, montrer son pouce à quelqu’un de cette manière l’invite à s’asseoir dessus, un geste obscène à ne pas reproduire sur le web comme dans la réalité !

Sources : MashableKonbini