in ,

Cette application vous indique les produits alimentaires peu respectueux de votre santé

Crédits : Yuka

En ce moment, une des applications les plus téléchargées n’est pas un jeu vidéo ou un réseau social, mais une application dont la mission est de vous aider à mieux manger en vous indiquant si un aliment est bon pour la santé ou non.

« Mangez mieux, faites les bons choix », tel est le slogan qu’il est possible de lire sur le site de l’application Yuka, disponible sur iOS et Android. Celle-ci promet d’incarner une aide précieuse dans le déchiffrement (c’est le mot !) des étiquettes présentes sur les produits alimentaires disponibles dans le commerce.

Il est vrai que nous sommes nombreux à être perdus face à la foule d’ingrédients composant les aliments transformés que nous achetons. Si le site La Nutrition se propose de vous aider à y voir plus clair dans la lecture de ce genre d’étiquetage, l’application Yuka vous dit directement si l’aliment est bon pour la santé ou s’il faut plutôt éviter de l’acheter. Ainsi, plus d’excuse pour se payer des cochonneries en brandissant la parade : « Oui, mais l’étiquette est incompréhensible ! »

Il suffit de scanner le produit directement au supermarché et une note sur 100 apparaît, celle-ci étant relative à son impact sur la santé. Dans le cas où le produit en question n’est pas jugé sain, Yuka est à même de conseiller d’autres produits moins « nocifs ». Pierre Chevelle, gérant la chaîne YouTube Changer le monde en 2 heures, a testé ladite application dans une vidéo à voir en fin d’article.

Le Youtubeur explique le fonctionnement de l’application en détail, donne des informations sur les personnes à l’origine du projet et explique le système de notation. Par ailleurs, l’intéressé n’oublie pas d’expliquer pour quelle raison utiliser Yuka, mais également quelles sont ses limites et tente également d’en dire plus sur le potentiel impact de l’application.

Sources : PositivRVoltage

Cette application vous indique les produits alimentaires peu respectueux de votre santé
Notez cette actu