in ,

Les solutions pour passer au végétalisme en douceur

Crédits : iStock

Vous avez peut-être des convictions en ce qui concerne l’exploitation animale, mais la force de l’habitude vous empêche de devenir vegan. Voici donc quelques astuces pour adopter un régime végétalien en douceur.

Pour ces astuces, nous allons partir du principe que vous n’avez jamais essayé de réduire votre consommation de viande, que vous vivez en France et que vous n’avez pas de maladie rare qui vous provoque des carences. Dans le dernier cas, une adaptation au régime végétalien est peut-être possible, mais consultez un médecin au préalable !

Commencez par découvrir les cuisines du monde

Dans la gastronomie française, la viande tient une place assez importante. Mais ce n’est pas le cas de toutes les cuisines du monde. Commencez donc par réduire votre consommation petit à petit en vous essayant à la cuisine :

  • indienne
  • chinoise
  • thaï
  • mexicaine
  • turque

On ne peut parler que de ce que l’on connaît, mais en cherchant vous trouverez sûrement d’autres gastronomies qui répondent aussi au critère du moins de viande possible.

Petit conseil : commencez par vous passer des plats à base de viande rouge, car il s’agit de la viande la moins bonne pour votre santé et l’environnement.

plat végétalien végan véganisme végétalisme
Plat végétalien d’inspiration thaïlandaise. Crédits : Pxhere

Programmez vos premiers jours sans viande

Pour vous tester, vous pouvez commencer par ne plus manger de viande quelques jours par semaine. Vous découvrirez assez vite si oui ou non vous pouvez vous passer de viande. En théorie, la réponse est oui (d’un point de vue nutritionnel), mais l’habitude est une force très puissante !

Découvrez (ou pas) de nouveaux aliments

C’est un argument mis en avant par beaucoup de personnes contre le végétalisme : se nourrir sans viande, lait, poisson et œufs provoque des carences ! Et ils ont raison … si on reste sur notre régime alimentaire franco-français.

Mais si vous êtes allé à la découverte du monde (première astuce), vous avez peut-être entendu parler des graines de chia, des algues ou bien tout simplement des noix. Plusieurs aliments peuvent pallier aux potentielles carences engendrées par un régime alimentaire sans viande.

graines de chia végétarien végétalien végan véganisme
Graines de chia. Crédits : Pixabay

Il existe deux exceptions connues :

  • le fer héminique : ce type de fer est exclusivement d’origine animale et est facilement absorbable par le corps. Mais il s’agit là de son seul avantage, car le fer non héminique se retrouve aussi bien dans la viande que dans les végétaux, il est juste présent en moins grande quantité. Tant que vous palliez vos besoins en fer, vous n’avez pas à vous demander s’il est héminique ou non.
  • la vitamine B12 : cette vitamine est uniquement trouvable en consommant de la viande animale. Cependant, il vous suffit d’acheter des comprimés en magasin pour répondre à ce besoin qui reste vital.

Pour être sûr de ne rien rater, rendez-vous sur les réseaux sociaux pour découvrir des communautés véganes ou sur l’association Fédération Végane. Vous pourrez poser toutes vos questions à des communautés ou des spécialistes qui se feront une joie de vous répondre.

Ne vous privez pas pendant votre période d’adaptation

En effet, vous ne voulez sûrement pas passer votre vie à vous priver, alors pourquoi le faire pendant votre adaptation au végétalisme ? Cela ne fera que la rendre plus difficile. Nous sommes en été et vous souhaitez devenir végétalien, faites donc un barbecue végétalien ! Pour alimenter votre barbecue, vous pouvez utiliser des légumes, mais aussi des aliments simili-carnés. On garde tout ce qui fait le bonheur du barbecue, mais en l’associant avec vos convictions !

plat vegan veganisme
Ne dîtes pas que cela n’a pas l’air appétissant ! Crédits : Common Files Wikipédia.

Articles liés :

Les solutions pour passer au végétalisme en douceur
noté 5 - 1 vote[s]