in ,

Voici les pires méthodes d’abattage massif utilisées lorsque des volailles sont malades

Capture vidéo Youtube

Lorsque des fermes sont touchées par des virus, comme celui de la grippe aviaire, les éleveurs et les autorités doivent réagir rapidement pour éteindre le foyer et éviter la propagation. Cela donne lieu à de véritables massacres. Les méthodes d’abattages présentées peuvent être interdites en France et vont souvent concerner les États-Unis. Elles ont été classées de la pire à la moins “cruelle”.

Brûler les entrepôts et les animaux encore dedans

Cette méthode d’abattage n’est plus utilisée dans les pays développés. Malheureusement, dans les pays pauvres, les agriculteurs n’ont pas le choix. En 2006, un article du Times dénonçait encore ces pratiques.

Couper la ventilation des entrepôts dans lesquels sont enfermées les volailles

Autorisée aux États-Unis en 2015, cette méthode est considérée comme la dernière solution pour “dépeupler” (traduction du terme officiel) un élevage infecté. Lorsque ce cas de figure se présente, la dernière solution consiste alors à couper le courant des entrepôts dans lesquels les volailles sont entassées, l’air vicié ne s’évacue alors plus. Le département de l’agriculture des États-Unis (USDA) ajoute dans ces recommandations que la température à l’intérieur doit être montée à 40 °C et qu’il faut attendre un minimum de 3 heures. La population de volaille est tellement dense à l’intérieur des entrepôts que la température est atteinte naturellement.

Utiliser de la mousse pour étouffer les volailles

Dans la vidéo ci-dessus, cette méthode d’abattage est utilisée pour massacrer des animaux atteints de maladies. Mais aux États-Unis, l’entreprise à l’origine du système, Kyfco, a pu la vendre aux aviculteurs. Comme les volailles ne sont pas dans des cages, une fois cuites et emballées, elles sont vendues sous l’appellation “libre”.

Utiliser du gaz pour tuer les volailles

Cette méthode fait partie des méthodes d’abattages légales en France. Comme son nom l’indique, les aviculteurs vont libérer du gaz dans leurs entrepôts afin d’étourdir les volailles avant de les tuer. Le gaz peut aussi être relâché jusqu’à ce que les volailles meurent notamment dans le cas de maladies.

Électrocuter les volailles

Cette dernière méthode est aussi légale en France et autorisée pour étourdir les animaux avant de les abattre dans des conditions respectant les normes d’hygiène. Cependant, elle n’est pratiquement jamais utilisée pour abattre des animaux malades du fait de la mise en place nécessaire et des coûts qu’elle entraîne.

Source : AFAAD

Articles liés :

Voici les pires méthodes d’abattage massif utilisées lorsque des volailles sont malades
noté 4.4 - 7 votes