in

Comment voyager de manière plus responsable ?

Crédits : Pexels / Porapak Apichodilok

Au quotidien, les gestes qui permettent de vivre de manière plus écologique sont assez connus. Privilégier les transports en commun, limiter sa consommation de produits industriels, économiser l’eau et l’électricité par des gestes simples sont autant d’astuces simples à appliquer pour limiter son empreinte carbone. Mais qu’en est-il pendant les vacances ?

Si le but de cette période tant attendue reste avant tout de se faire plaisir et de se priver le moins possible, sachez qu’il est aussi possible de voyager de manière plus responsable. Passons donc en revue quelques conseils faciles à mettre en pratique.

Écologie et voyage, un lien pas si évident

Par définition, voyager n’est pas ce qu’il y a de plus écologique au monde. En revanche, il est possible de prendre des décisions – avant et pendant un séjour – pour atténuer cet impact.

Et pourquoi ne pas en profiter pour changer quelques habitudes de voyage ? D’autant plus que ces dernières années, les notions de tourisme vert, d’écotourisme ou encore tourisme responsable se sont développées pour donner à tous de nouveaux choix en termes de vacances.

Le choix de la destination

Si vous partez à l’étranger, le pays que vous avez choisi fait-il des efforts en termes de politique environnementale ? Ou votre séjour évite-t-il les pièges du tourisme de masse ? Il semblerait en effet que dans le monde, 95 % des touristes se répartissent sur seulement 5 % des territoires (d’après les chiffres de l’Organisation mondiale du tourisme)… Ce qui laisse de nombreuses autres opportunités de destination – et de découvertes ! Il existe notamment des organismes qui mettent en place des voyages basés sur le volontariat à l’étranger, dans des écoles ou des centres de protection des animaux.

Autrement, ce n’est parfois pas la peine d’aller à des milliers de kilomètres pour être dépaysé·e. Par exemple en optant pour un séjour dans un lieu insolite près de chez vous ! Aussi, pourquoi ne pas choisir de découvrir une région à vélo, ou en randonnée ? De nombreux programmes proposent également des idées de voyage et d’activités qui restent en accord avec la nature.

Le moyen de transport

C’est souvent là que le bât blesse. L’avion est le moyen de transport qui pollue le plus, mieux vaut donc privilégier des alternatives lorsque c’est possible. Bus, train, covoiturage ou vélo pour les plus téméraires sont des solutions envisageables. Et même si le bilan carbone de certains n’est pas nul, il reste moindre que celui des transports aériens.

Il est aussi tout à fait possible d’optimiser ses déplacements à l’avance. Notamment en faisant le choix de changer régulièrement de location pour suivre un itinéraire particulier ou un circuit, et ainsi éviter à terme les longs trajets aller-retour partant d’un même point. Si l’organisation est de rigueur dans ce cas de figure, vous n’aurez plus ce souci une fois sur place, et constitue un gain de temps précieux.

maldives vacances voyage
Crédits : ardoramanda/Pixabay

Sur place

Les réflexes du quotidien ne doivent pas forcément être oubliés pendant les vacances. Si vous louez une voiture sur place, n’hésitez pas à proposer des trajets sur les plateformes de covoiturage ! C’est d’autant plus l’occasion de rencontrer des gens avec lesquels vous pourrez partager quelques astuces pour découvrir la région. En revanche, n’oubliez pas de souscrire une assurance auto temporaire pour éviter toute complication.

En parallèle, les gestes restent globalement les mêmes qu’au quotidien pour continuer à consommer de façon responsable, comme consommer local. Mieux vaut préférer une journée à la découverte de la nature ou du patrimoine culturel que de financer des attractions touristiques qui peuvent parfois être douteuses. On pense notamment à celles qui mettent en scène des animaux qui ne sont parfois pas toujours très bien traités (le cas des éléphants en Asie en est un parfait exemple).

Source

Articles liés :

Train vs Avion : lequel est le plus rapide pour voyager en Europe ?

Et si nous taxions le kérosène des avions en France ?

Pour voyager en Islande, vous devez maintenant prêter serment !

Comment voyager de manière plus responsable ?
Notez cette actu