in

Taïwan devient le premier pays d’Asie à légaliser le mariage homosexuel !

Crédits : capture YouTube / South China Morning Post

Tout récemment, Taïwan a autorisé le mariage entre deux personnes du même sexe, une grande première sur le continent asiatique ! Les premières unions viennent d’ailleurs tout juste d’avoir lieu.

La loi adoptée après plus de 30 ans d’attente

Le 17 mai 2019 à Taipei, le Yuan législatif (assemblée taïwanaise) a bien adopté la “loi d’application de l’interprétation n° 748 de la branche judiciaire” en troisième lecture. Cette loi légalise tout simplement le mariage entre deux personnes du même sexe âgés de plus de 18 ans. Il faut savoir que la première demande de mariage homosexuel à Taïwan remonte à 1986, il aura donc fallu attendre 33 ans pour que cela soit autorisé. Dans la rue, des milliers de personnes se sont rassemblées pour fêter l’événement.

Les couples ont désormais le droit de s’enregistrer auprès des autorités accompagnés de leurs témoins, tout comme l’ont toujours fait les couples hétérosexuels. Un des partenaires est également autorisé à adopter les enfants biologiques de l’autre partie. La mesure est entrée en vigueur ce 24 mai 2019. Dès l’ouverture du bureau des registres d’état civil de la mairie de la capitale Taipei, les premiers couples homosexuels étaient là pour s’enregistrer. À cette occasion, Radio Taiwan International a publié un reportage d’une dizaine de minutes.

Crédits : capture YouTube / South China Morning Post

Un avant-poste progressiste en Asie

Sur le site officiel de Richard Yung – Sénateur des Français établis hors de France a été relayée une déclaration faite sur Twitter par la présidente Tsai Ing-wen. L’intéressée estime que Taïwan a “fait un grand pas vers l’égalité réelle” et est devenu un “meilleur pays”. Taïwan est bel et bien le premier pays d’Asie à avoir légalisé le mariage pour tous !

Or, le continent asiatique est une zone du globe plutôt conservatrice. En prenant cette décision, l’île a voulu se démarquer encore un peu plus de son grand voisin qui lui fait face : la Chine. Cette dernière est d’ailleurs connue pour sa répression de la libre expression mais aussi sa faible tolérance de l’homosexualité. En 2017, l’homosexualité y a été dépénalisée mais les LGBT sont “soignés” de force de leur prétendue maladie via des “cures de conversion” ! L’Inde s’est également engagée sur le chemin de la dépénalisation mais comme en Chine, les discriminations au sein de la population sont encore très féroces.

La communauté LGBT voit donc en Taïwan une lueur d’espoir sur le continent. Sa décision fait suite à celle du Sultanat de Brunei de mars 2019, allant totalement à l’opposé. En effet, un nouveau Code pénal fondé sur la charia va être introduit et les actes homosexuels seront bientôt punis de la peine de mort par lapidation. Avant cela, le pays réprimandait déjà l’homosexualité par 10 ans d’emprisonnement. Il faut savoir que d’autres pays d’Asie possèdent des lois prohibant et punissant parfois très durement les relations homosexuelles. Citons le cas de la Malaisie, le Bangladesh, le Pakistan, la Birmanie ainsi que les Maldives.

Sources : Radio Taiwan InternationalFrançais à l’étranger

Articles liés :

Il tord le cou aux préjugés sur les homosexuels dans une vidéo pleine d’humour !

On a découvert des tunnels par où s’échappaient les gays des bars au XXe siècle

Une personne reconnue comme étant du genre “neutre” pour la première fois aux USA

Notez cet article