in

Une aventurière pose dans l’enfer plastique des Maldives

Alison Teal est une réalisatrice américaine et aventurière par tradition familiale. Après avoir constaté de ses propres yeux que le paradis tropical des Maldives était également celui des déchets plastiques, la jeune femme a décidé de sensibiliser l’opinion à travers des photos au contraste saisissant.

C’est en participant à l’émission de télé-réalité américaine « Naked and Afraid » (un show de type survivaliste où baroudeurs et aventuriers doivent dévoiler leurs compétences en milieu sauvage) qu’Alison a remarqué que l’île utilisée pour le tournage était en partie envahie par des déchets plastiques en tous genres. Un aspect évidemment ignoré par les caméras.

De retour aux États-Unis, la jeune femme ne peut s’empêcher de revoir la scène : « Je devais revenir » déclare-t-elle au HuffingtonPost. « Je voulais voir ce que je pouvais faire pour une terre qui m’a aidé à survivre pendant presque un mois. »

L’été dernier, Teal est retournée aux Maldives avec la photographe Sarah Lee et le réalisateur Mark Tipple pour faire une série de photos et un film de 40 minutes. Celui-ci s’implémentera dans le blog vidéo « Alison’s Adventures », où la jeune femme fait le tour du monde et des cultures. Un credo pour cette Américaine qui a passé son enfance à la découverte du monde, grâce à des parents très portés sur l’aventure.

Dunes de plastiques et bikinis recyclés

Il a fallu l’aval du gouvernement des Maldives pour qu’Alison et son équipe puissent aller sur l’île de Thilafushi, ou l’île-poubelle. Cette étendue artificielle fut créée en 1992 pour faire face à l’accroissement continuel de déchets majoritairement produits par l’industrie du tourisme : chaque visiteur rejetterait en moyenne 3.5kg de déchets quotidiennement, et l’île reçoit dans ce laps temps plus de 300 tonnes de déchets divers non triés.

La mise en scène de la jeune exploratrice joue sur les contrastes : on peut la voir se promener planche de surf sous le bras, au milieu de montagnes de déchets ou encore poser vêtue de bouteilles plastiques…

Le bikini porté par l’exploratrice n’est pas là (que) pour faire joli : celui-ci a été conçu par la compagnie Repreve, spécialisée dans le recyclage du plastique. Un moyen pour Alison Teal de montrer l’exemple :  » Quand j’observe ce gâchis, j’y vois l’opportunité de faire plein de bikinis ! » s’exprime-t-elle sur son site.

Naked and Afraid star returns to clean up the island where she survived during hit Discovery TV show

Naked and Afraid star returns to clean up the island where she survived during hit Discovery TV show

Naked and Afraid star returns to clean up the island where she survived during hit Discovery TV show

Sources : Huffingtonpost, Alisonsadventures, Repreve

– Illustrations : Alison’s Adventures