in

Banksy va offrir son parc Dismaland à des réfugiés

Le célèbre artiste urbain Banksy a décidé, après un mois d’exposition dans la ville anglaise de Bristol, de « transférer » son parc à thème Dismaland dans la ville de Calais, au profit des réfugiés vivant dans le camp baptisé « la Jungle ».

CitizenPost présentait le parc Dismaland dans un article du 25 août 2015. Aujourd’hui, l’artiste Banksy annonce vouloir le démanteler et en faire profiter les réfugiés présents à Calais, ces derniers pour la plupart dans l’attente d’un droit d’entrée au Royaume-Uni. Depuis 2009, beaucoup de ces réfugiés ont tenté de passer clandestinement de l’autre côté de la Manche et ont trouvé la mort.

Sur le site internet de Dismaland, un message stipule que l’intégralité des morceaux du parc et autres accessoires sera envoyée vers Calais. Cela se fera après un démontage du parc pendant trois semaines, ce dernier sera reconstruit à proximité du camp de réfugiés appelé « la Jungle ». Banksy ajoute une touche d’ironie en déclarant : « Aucun ticket ne sera disponible en ligne ».

Voici le message de Banksy :

« Bientôt… Dismaland Calais. Les poutres et les fixations qui constituaient Dismaland sont acheminées vers la “jungle” de Calais pour être transformées en abris. Aucun ticket ne sera disponible en ligne. »

Le parc Dismaland, autoproclamé « nouvelle attraction britannique la plus décevante », était un pastiche du parc Disneyland, exposé dans la ville de Bristol en Angleterre du 22 août eu 27 septembre 2015. Réunissant une cinquantaine d’artistes tels que Damien Hirst, David Shrigley, Escif et Paco Pomet ou encore Jenny Holzer, le parc contenait entre autres, une réplique brûlée du château de Disneyland ou encore une Cendrillon décédée dans un accident de carrosse et encerclée par des paparazzis, en référence au décès de Lady Diana en 1997.

4496

Ironie du sort, le parc présentait une « attraction » qui colle parfaitement à la situation : des migrants entassés dans des barques de fortune, flottant dans un bassin ténébreux et encerclé par des bateaux de police. Dans la réalité, un nombre incalculable de ces barques ont disparu en mer ou se sont échouées sur les côtes de la Mer Méditerranée, faisant de nombreux morts.

dismaland3

Banksy désire donc témoigner son soutien aux réfugiés tout en recyclant son parc à thème subversif.

Voici une courte vidéo (en Anglais) sur le transfert de Dismaland à Calais, publiée par Zoomin.TV World News :

Sources : Mr MondialisationLa Libre