in

Braconnage : Plus d’une centaine d’animaux empoisonnés au Parc Kruger en un week-end

Deux lions, 110 vautours et deux chacals ont été retrouvés empoisonnés dans le parc Kruger ce week-end, dans le nord-est de l’Afrique du Sud. Un bilan catastrophique pour une région déjà durement touchée.

Le braconnage sévit, et sévit encore. En témoignent ces nouvelles macabres, rapportées par l’AFP. Après avoir tué par balle un éléphant pour récupérer son ivoire, des braconniers auraient empoisonné la carcasse, gisant au sol. Futé, puisque deux lions, 110 vautours et deux chacals qui se nourrissaient sur celle-ci ont été retrouvés morts, empoisonnés à leur tour.

« Il semble que des braconniers ont recours à du poison dans des parcs nationaux et d’autres zones protégées d’Afrique Australe », a déclaré Glenn Phillips, membre de la direction du parc Kruger, dans un communiqué. Un empoisonnement massif qui laisse circonspectes les autorités, qui s’interrogent sur les espèces visées par les braconniers. Mais selon le porte-parole du parc Kruger, William Mabasa, les vautours sont des animaux prisés des guérisseurs traditionnels en Afrique du Sud. Utilisés en médecine traditionnelle chinoise, les os de lions sont également très prisés. Quant aux chacals, en simples charognards, ils pourraient n’être « que » des victimes collatérales.

[/media-credit] Credit: Wikipdia

Mais le Parc national Kruger, qui est la plus grande réserve animalière d’Afrique du Sud, n’en est pas à son premier bilan macabre. L’an dernier, un éléphant, quatre lions et 46 vautours ont été tués à la suite d’un empoisonnement. Une véritable hécatombe pour ce Parc National qui fait surtout face, depuis près de dix ans, à une recrudescence du braconnage de sa population de rhinocéros.

Source : Goodplanet/AFP