in

Gaza : le zoo le plus délabré au monde libère ses derniers animaux

Une organisation de défense des animaux est parvenue à faire évacuer les derniers animaux présents dans le zoo de la ville de Gaza, en Palestine. Après de nombreux mois passés dans des conditions insoutenables, ces animaux ont pu trouver un autre refuge.

Gaza (Bande de Gaza, Palestine) est une ville d’environ 450.000 habitants située au cœur du conflit avec l’État d’Israël. La région est donc très instable depuis de nombreuses années. Cependant, en 2007, le zoo de Khan Younés a ouvert ses portes à Gaza, où les loisirs ne sont pas légion. Les enfants pouvaient visiter ce lieu où une centaine d’animaux étaient présents, comme des chevaux, des tortues, des singes et des tigres.

Durant la dernière décennie, le regain de tensions dans la zone a causé plusieurs fois la fermeture de l’accès à la Bande de Gaza par Israël, puis la mise en place d’un blocus économique qui a sonné le déclin du zoo, déserté par les visiteurs. Un par un, les animaux ont été emportés vers d’autres zoos situés aux quatre coins du monde. Certains animaux ont cependant perdu la vie par manque de soin, de nourriture et d’eau.

Qualifié de « pire zoo du monde » par l’organisation de défense des animaux Four Paws, après que le propriétaire lui-même ait alerté sur les conditions de vie des animaux, celui-ci sera définitivement fermé. Les derniers pensionnaires du zoo, au nombre de 16, ont donc enfin quitté les lieux.

Ainsi, deux tortues géantes, deux aigles, deux porcs-épics, un pélican, un émeu et une biche se retrouveront en Jordanie « dans l’attente d’être transférés dans un lieu plus grand », a déclaré Amir Khalil, vétérinaire pour Four Paws. Quant aux singes, ils iront en Israël et le tigre Laziz vivra désormais en Afrique du Sud.

La présence d’un zoo dans la ville de Gaza était encore le signe que la population pouvait encore vivre à peu près normalement. Compte tenu de la situation actuelle dans la région synonyme d’avenir entre parenthèses, il semblerait que les enfants de Gaza ne verront pas d’autres animaux avant un bon bout de temps.

Sources : ConsoGlobeFrance TV Info

Crédit photos : Four Paws sur Facebook