in

Ils tentent d’obtenir l’interdiction du gaspillage alimentaire dans la grande distribution

Une pétition a été lancée en France contre le gaspillage alimentaire dans le pays. Destinée au président de la République française, cette requête est en faveur d’une loi obligeant les enseignes de la grande distribution à faire bénéficier les plus démunis de leurs invendus encore consommables.

Une pétition a été lancée en France contre le gaspillage alimentaire dans le pays. Destinée au président de la République française, cette requête est en faveur d’une loi obligeant les enseignes de la grande distribution à faire bénéficier les plus démunis de leurs invendus encore consommables.

Chaque année, les Français jettent à la poubelle entre 1,2 et 6 millions de tonnes de nourriture, représentant un gaspillage de 2 à à 100 kilos d’aliments par personne et par an. Environ 38 kilos de nourriture sont jetés chaque seconde dans notre pays, comme l’atteste ce compteur. Dans le monde chaque année, pas moins d’1,3 milliard de tonnes de denrées sont gaspillées (FAO).

Le mois dernier, une pétition a été lancée par Arash Derambarsh, élu à la commune de Courbevoie (Hauts-de-Seine), soutenu par le réalisateur Mathieu Kassovitz. Mr Derambarsh indique dans la pétition, qu’il récupère à l’aide d’amis et bénévoles de sa commune, « trois soirs par semaine les invendus d’un supermarché pour les distribuer aux personnes nécessiteuses, notamment les SDF ». Selon l’élu, 20 kg de nourriture seraient gâchés chaque jour dans chaque magasin de type supermarché.

En Belgique, la ville de Herstal fait figure d’exemple de plus en plus suivi dans le pays. En effet, la petite ville de la banlieue de Liège s’est interrogée sur la modification des « permis d’environnement » lors de leur renouvellement annuel (nécessaires à l’exploitation d’un commerce). Afin de lutter contre le gaspillage, l’idée est donc de contraindre les supermarchés à redistribuer leurs invendus alimentaires à des associations, en modifiant les clauses des permis d’environnement. Aujourd’hui, cette proposition fait l’objet d’une requête auprès de la Commission européenne afin d’étendre la loi à l’échelle du continent. La capitale allemande, Berlin, s’est dernièrement équipée de réfrigérateurs en libre-service dans la ville, pour y déposer de la nourriture.

La pétition destinée au président François Hollande reprend le fond de la loi belge. Le but est de voter une loi similaire qui concernerait les supermarchés, et pas seulement les plus grands. Aujourd’hui, environ 160 000 personnes ont signé la pétition. Parmi les signataires se trouvent environ 40 personnages politiques de tout bord ainsi que 40 « peoples » tels que Omar Sy ou encore Lætitia Halliday.

Cette pétition dit clairement non au gâchis alimentaire tout en soulignant l’augmentation des SDF en France ainsi que les difficultés chroniques de la classe moyenne à garder la tête hors de l’eau chaque mois. Ce mardi 17 février 2015, Arash Derambarsh avait obtenu une audition à l’Assemblée nationale. Selon l’élu divers droite de Courbevoie : « une loi contre le gaspillage alimentaire va être votée dans les deux mois ».

Sources : Change.orgLe ParisienPlanetoscope