in

Infographie : Quel danger pour le monde représentent les missiles nord-coréens ?

Ce vendredi 18 mars 2016, la Corée du Nord a tiré deux missiles balistiques de moyenne portée. Alors que l’on assiste à une escalade des tensions depuis le mois de janvier, il est intéressant de revenir sur le danger que représentent les missiles nord-coréens, et ce dans une infographie.

La Corée du Nord n’en finit plus d’attiser les tensions. En effet, après un essai nucléaire survenu le 6 janvier 2016, puis un tir de fusée à longue portée le lendemain, les Nord-Coréens ont tiré par deux fois encore le 18 mars, des missiles balistiques de moyenne portée.

Il s’agit donc d’une occasion idéale pour revenir sur les dangers que représente l’arsenal militaire de la Corée du Nord. Une infographie a été élaborée et publiée par le service d’information russe Sputnik News le 16 mars 2016.

La Corée du Nord est dotée de plus d’une dizaine de missiles de courte, moyenne et longue portée dont les caractéristiques sont évoquées dans l’infographie telles que le poids, la longueur, la portée, le nombre de missiles en service, etc. Évidemment, les informations sont assez complètes, mais il subsiste quelques indications manquantes.

La ligne la plus épaisse figurant sur la première carte est relative à une distance de 8000km, ce qui place quasiment Paris à portée de Pyongyang avec son Taepodong-2, dont la portée est comprise entre 4000 et 8000 km. Ce missile, actuellement en cours de test, devrait être le plus puissant et celui qui détient la plus longue portée de tout l’arsenal nord-coréen. Les informations sont floues à son propos, surtout concernant ses quantités disponibles.

Le missile ayant actuellement la plus longue portée et dont nous sommes sûrs qu’il soit en service, est le Rodong-A, d’une portée de 1300 km. Ce missile peut actuellement atteindre le Japon, ou encore Taïwan.

L’infographie présente également une carte des différents sites stratégiques militaires présents en Corée du Nord, ainsi qu’un tableau comparatif des forces armées dans la péninsule coréenne (Corée du Nord, du Sud et États-Unis). Ce tableau donne des détails sur les effectifs humains relatifs aux différents corps d’armée.

Enfin, une rétrospective passe en revue les différentes étapes du programme de missiles de la Corée du Nord, qui a débuté en 1960 avec l’acquisition de missiles de courtes portées en provenance de l’URSS.

Voici l’infographie diffusée par Sputnik :

1023444275

Sources : SputnikITéléLe Monde