in

Pourquoi l’Australie va tuer 2 millions de chats

L’Australie s’apprête à faire un geste provoquant la colère des défenseurs des animaux, dont Brigitte Bardot. Évoquant un problème environnemental, l’Australie tuera bien 2 millions de chats.

Face à cette décision, Brigitte Bardot n’avait pas hésité à monter au créneau. Elle avait appelé cet été au renoncement de « cet inhumain génocide animalier » en proposant notamment une vaste campagne de stérilisation des animaux errants. Dernièrement, Brigitte Bardot aurait reçu un courrier du gouvernement australien, signé du commissaire aux espèces menacées Gregory Andrews.

« Notre faune sauvage a enduré l’un des plus importants taux d’extinction au monde. Nous avons perdu 29 espèces de mammifères uniques en Australie au cours des 200 dernières années » explique-t-il.

En effet, le problème réside dans la disparition de nombreuses espèces animales (dont certaines endémiques), alors que le nombre de chats errants est estimé à 20 millions, 200 ans après leur introduction en Australie. Une étude parue en 2014 ayant été menée sur trois ans, atteste que les chats sont responsables de la mort de 75 millions d’animaux indigènes chaque nuit.

« Aujourd’hui, les chats sauvages mettent en danger 124 espèces menacées australiennes, ce qui représente plus d’un tiers de nos mammifères, reptiles, oiseaux et grenouilles » indique Gregory Andrews en ajoutant : « des scientifiques m’ont appris que ces chats sauvages tuaient 5 animaux chaque nuit ».

Cette mesure s’appliquera jusqu’en 2020 où le chiffre de 2 millions de chats tués devrait être atteint. En attendant, le gouvernement australien affirme que les animaux domestiques sont hors de danger, sous réserve de stérilisation et de fréquences de sorties réduites. D’ailleurs, ce même commissaire aux espèces menacées avait proposé, en juillet dernier, un texte visant à complètement priver de sortie les chats domestiques.

Le Koala, l'une des espèces menacées en Australie
Credit: Pixabay Le Koala, l’une des espèces menacées en Australie

Sources : WamizSlate