in

Le Grand Mufti d’Arabie Saoudite déclare le jeu d’échecs « illicite » et « oeuvre de Satan »

Le millénaire jeu d’échecs fait l’objet d’une fatwa émise par Abdel Aziz al-Cheikh, le grand mufti d’Arabie Saoudite. Selon lui, les échecs seraient « l’œuvre de Satan ».

Le jeu d’échecs a été attaqué par Abdel Aziz al-Cheikh à la télévision saoudienne alors que se tenait un important tournoi dans la ville de La Mecque. La plus haute autorité religieuse du royaume a émis une fatwa, un avis juridique religieux proscrivant son utilisation.

Le jeu d’échecs est désormais considéré comme étant satanique, tout comme l’alcool et les paris. Selon Abdel Aziz al-Cheikh, les échecs sont également « une perte de temps et d’argent, à l’origine de haines et d’hostilités entre les joueurs ». Le Grand Muffti justifie la fatwa par un verset du Coran interdisant tout bonnement « les stupéfiants, le pari, l’idolâtrie et la divination ».

L’intervention télévisée a suscité diverses réactions émanant du monde des échecs, comme le célèbre ancien champion du monde Garry Kasparov, aujourd’hui au conseil de la Fondation des droits de l’Homme à New York. Ce dernier estime que la déclaration du Grand Muffti est « stupide ». Musa BinThaily, membre de l’Association saoudienne d’échecs, indique quant à lui que « les échecs sont pratiqués depuis des années dans le monde musulman ».

Après la révolution islamique de 1979 ayant transformé l’Iran en République Islamique, les échecs étaient interdits, puis à nouveau acceptés sous l’ayatollah Khomeiny presque 10 ans plus tard. En Irak, le jeu a été banni « en toutes circonstances » depuis 2005 par l’ayatollah Ali al-Sistani.

Les échecs continueront d’être pratiqués dans le royaume wahhabite d’Arabie Saoudite même si Abdel Aziz al-Cheikh est très respecté et écouté par la population. En effet, il faut savoir qu’une fatwa n’est qu’un avis juridique et non une loi, car cette dernière exprime seulement une opinion qui peut être considérée comme une aide.

Sources : New York TimesThe GuardianLe PointOumma