in

Il place chaque jour un mot dans le sac de sa fille pour diminuer son anxiété à l’école

Crédits :Inna Reznik / iStock

Durant quatre années, un père a placé un petit mot positif dans le cartable de sa fille chaque jour avant de partir à l’école. Ce petit rituel a permis à l’enfant d’avoir plus confiance en elle et d’indépendance, et de s’intégrer ainsi sereinement dans son environnement scolaire.

Un mot pour encourager son enfant

Chris Yandle et sa fille Addison vivent aux États-Unis. Ce père de famille a raconté une petite histoire fort sympathique à Good Morning America le 9 juillet 2021. En raison de sa carrière professionnelle, Chris Yandle a beaucoup déménagé et sa famille l’a évidemment suivi. En 2016, il perd son emploi et décide alors de rentrer dans sa Louisiane natale. À ce moment-là, la petite Addison entre en CM1 après avoir connu pas moins de quatre écoles en cinq ans. Chris Yandle explique qu’à l’époque, son épouse et lui ont commencé à remarquer que l’enfant ressentait de l’anxiété et de l’inquiétude lorsqu’il était question de l’école.

Le 14 août 2017, Chris Yandle décide de placer un mot encourageant dans sa “lunch box”. Le but était de lui redonner le moral lorsqu’elle se trouve à l’école. Au fil des jours, des semaines et des mois, ce petit mot quotidien était devenu un véritable rituel.

Une pensée différente chaque jour

Le père de famille s’en voulait que sa carrière ait autant impacté sa fille, d’où la mise en place de ce rituel. Chaque jour, il avait une pensée différente à communiquer à son enfant. L’une d’elles expliquait à la petite fille qu’elle avait le pouvoir de changer la vie des autres. En voici quelques autres, piochés çà et là sur la page Instagram de Chris Tandle :

“Ce que tu penses de toi-même est plus important que ce que les autres pensent de toi.”

“Addy. Nos vies ne sont pas comme sur Amazon Prime [concurrent de Netflix, NDLR]. Obtenir ce que l’on veut prend plus que deux jours.”

“Addison. J’espère que tu crois en toi autant que je crois en toi.”

mot encourageant enfant
Crédits : chrisyandle / Instagram

Après quelques mois, Chris Yandle a réalisé que la petite Addison était plus confiante, de plus en plus indépendante et complètement libérée à l’école. Il a également compris au fil du temps qu’écrire ces petits mots était également bénéfique pour lui-même. L’intéressé avoue avoir ressenti le besoin de ce petit rappel quotidien afin de se convaincre de sa capacité à affronter une nouvelle journée. Il s’agissait aussi pour ce père de redevenir présent pour son enfant, une attitude qu’il avait perdue durant sa carrière.