in

Qu’est-ce que le régime cétogène ou keto ?

Crédits : Pexels

Le régime cétogène est un régime très particulier qui est à la mode depuis quelques années. Utilisé à des fins thérapeutiques, ce régime hyper riche en lipides aurait selon certains chercheurs un réel potentiel dans la prévention de certaines maladies.

Principales caractéristiques du régime

Existant depuis presque un siècle dans nos sociétés, le régime cétogène (ou keto) est principalement caractérisé par un apport en lipides, à hauteur de 75 %. Par ailleurs, les adeptes ne modifieront pas leurs apports en protéines, mais réduiront considérablement ceux relatifs aux glucides.

Habituellement, les glucides fournissent entre 45 et 65 % des apports caloriques quotidiens, mais les adeptes “keto” se contenteront de seulement 5 % ! Autrement dit, il s’agit de renverser la traditionnelle pyramide alimentaire et ses grands principes. Effectivement, les matières grasses deviennent la première source d’énergie pour le corps, le but étant de provoquer un état de cétose.

Avec le régime keto, adieu les pâtes, le riz, le sucre ou encore le pain, et bonjour la viande, le poisson, les œufs ! Cependant, les légumes verts ne sont pas bannis pour autant.
Crédits : Imgur / Pinterest

Que dire d’un point de vue santé ?

Le régime cétogène est né dans les années 1920, utilisé par la médecine pour diminuer les crises d’épilepsie. Généralement, le régime dure seulement quelques jours et nécessite une hospitalisation. Dans 50 % des cas, le régime se montre efficace pour diminuer les crises. À la mode depuis quelques années -surtout aux États-Unis-, le régime cétogène connaît de plus en plus d’amateurs. Des personnes désirent en effet tester cette méthode, le plus souvent de manière autonome. Dans ce cas, il est tout de même conseillé de bénéficier d’un suivi médical.

En effet, le corps subira durant les premières semaines des changements et symptômes peu agréables, au-delà d’une perte de poids rapide. Il est question de “grippe cétogène” impliquant des nausées, des maux de tête, des coups de fatigue, mais également de la fièvre et des risques de déshydratation, voire d’hypoglycémie. Les risques peuvent néanmoins aller plus loin. Par exemple, lorsque ce régime est pratiqué chez soi sur le long terme, le risque de calculs rénaux est bien réel tout comme celui de diminution de la densité osseuse. Par ailleurs, l’acidose métabolique représente un danger (insuffisances rénales et des œdèmes cérébraux), surtout chez les patients diabétiques de type 1.

Aujourd’hui, des chercheurs portent un certain intérêt au régime cétogène. Selon eux, il y aurait un réel potentiel thérapeutique à exploiter concernant les maladies d’Alzheimer et de Parkinson, mais aussi le diabète (type 2) et le cancer.

Articles liés :

Ce que vous devez savoir sur le quinoa, véritable star des régimes !

Intolérance au gluten : qu’est-ce que la maladie cœliaque ?

Quelle est la différence entre un végétarien, un végétalien et un végan ?