in

Quel est ce site web féministe radical qui « sévit » en Corée du Sud ?

Cet été, la guerre des sexes fait rage en Corée du Sud ! La source de cet emballement est incarnée par le récent licenciement d’une jeune femme par son employeur pour la raison suivante : elle avait publié une photo d’elle sur Twitter, sur laquelle elle portait un t-shirt portant l’inscription « Les filles n’ont pas besoin d’un prince ».

Ce fameux t-shirt est vendu par Megalian, un site Internet féministe considéré comme radical et controversé, et là semble être le cœur du problème. Fondé en 2015, ce site trouve son origine sur un forum en ligne sur lequel des commentaires misogynes ont été adressés à deux femmes, injustement accusées d’être passées au-dessus d’un ordre de quarantaine afin de se livrer à une séance de shopping.

Les créateurs de Megalian ont alors répondu à ces invectives en retournant contre les hommes les habituelles injures et humiliations que subissent les femmes. Cette initiative a eu tellement de succès que des centaines de milliers de personnes ont rejoint le fameux site Web, sur lequel l’anonymat semble être garanti afin d’éviter les menaces.

En Corée du Sud, les inégalités entre les sexes restent importantes, comme dans une grande partie du monde. Les discriminations envers les femmes sont très marquées, ce qui a permis à Megalian de se lancer dans une série de campagnes à succès. La première victoire a été obtenue suite à la fermeture d’un site Internet diffusant des images à caractère sexuel prises à l’insu des victimes. Ce site favorisait également la prostitution et plus grave encore, celle de mineurs.

La seconde victoire a été incarnée par l’arrêt de la vente en ligne d’acides utilisés pour attaquer les femmes et les défigurer. Les différents sites qui se livraient à un tel commerce ont également reçu l’interdiction de vendre des caméras dissimulables, destinées à prendre des clichés des dessous féminins dans l’espace public.

Megalian fustige également le traitement des femmes dans les magazines
Megalian fustige également le traitement des femmes dans les magazines coréens

Une majorité d’hommes haïssent Megalian pour son discours jugé ultra-radical et agressif. Pour le côté radical, il est possible de le comprendre lorsque l’on note le comportement de certains hommes et de certaines activités intolérables pourtant plus ou moins tolérées jusqu’ici. Cependant, une facette du côté agressif peut prêter à sourire, puisque le logo du site militant n’est autre qu’une main faisant un signe suggérant que les hommes coréens « en ont une toute petite ». Ne riez pas, même si c’est drôle !

圖片 3
Logo du site Megalian

L’agressivité nouvelle des femmes envers les hommes a pris une ampleur phénoménale sur Internet, alors que les détracteurs accusent les militantes de « féminazis », dénonçant la violence des propos tenus. Selon eux, Megalian ferait l’apologie de la haine et contribuerait à aggraver le problème en répondant à la violence par la violence.

Megalian s’est récemment divisé en différentes factions rivales, qui ne sont pas d’accord sur l’attitude à adopter envers les homosexuels. L’extrémisme de Megalian a indigné d’autres courants féministes ainsi que certains forums d’extrême-droite. Quel fouillis ! Espérons que la rentrée détende un peu l’atmosphère au pays du matin calme…

Sources : BBC NewsRFI

Crédit images : Korea Exposé