in

Talents de ferme : La coopérative qui court-circuite la grande distribution

Une collectivité  d’exploitants agricoles a lancé un nouveau magasin « Talents de fermes » qui a ouvert le 19 août 2014 à Wambrechies, près de Lille. Le but est de faire de la vente directe de produits frais et de régions aux clients.

Talent de ferme est  une société qui regroupe plusieurs exploitants agricoles (13 producteurs), comprenant à la fois des agriculteurs et fermiers et un artisan boulanger. Cette société est montée sous forme d’un magasin qui compte 8 salariés et 5 étudiants pour les weekends. Ce magasin fait un chiffre d’affaires quotidien de 5000 euros ce qui correspond à environ 2000 clients par semaines.

Leurs engagements:

Pour ces exploitants agricoles, il est important que le consommateur ait des produits régionaux, frais et de qualité. C’est pourquoi ils vendent des fruits et légumes de saison venant de leurs exploitations ou des dépôts-ventes. Pour cela, ils effectuent des approvisionnements quotidiens de leurs produits frais. Seuls les vins et les champagnes ne sont pas des produits locaux.

L’aspect humain est aussi très important, des permanences sur place sont assurées par les exploitants pour répondre aux questions des consommateurs et pour pouvoir les conseiller. Cela permet aussi de faire le lien entre les producteurs et les clients, de partager leurs passions et leurs savoir-faire. De plus, ils promulguent un commerce équitable : les prix dépendent des coûts de production et non pas du marché mondial contrairement aux supermarchés auquel ils ne peuvent vendre leurs produits qu’à très bas prix.

L’histoire du projet :

Ce projet débute en 2009 par la manifestation de la population et des agriculteurs contre l’ouverture d’un nouveau magasin. Danielle Grave, exploitante maraîchère, nous donne une des raisons de cette opposition : « [le magasin] avait un nom qui portait à confusion, “La ferme du Sart”. Les clients auraient cru aller à la ferme, alors que ce supermarché vendait des crevettes de Madagascar ! » Le maire de la ville intervint alors dans le conflit. Il propose aux exploitants agricoles de former un collectif, appelé « l’Union fait le ferme » et s’oppose à la création du supermarché au profit de produits frais. « Talents de fermes » peut enfin ouvrir après 5 ans de démarches administratives et de levées de fonds (1,3 million d’euros investis).

Ce n’est pas la seule coopérative qui existe, Uniferme est installée depuis 1978 en Rhône-Alpes. Depuis les années 2000, elle comprend 35 agriculteurs et 15 salariés. De plus, le concept semble se propager, après avoir visité « Talents de fermes », un agriculteur d’Amiens pense à lancer ce projet dans sa région.

Source: Talents de fermeswedemainla ferme du Sart, ville de Wambrechies

– Illustration : Le magasin Talents de Fermes / ©Ville de Wambrechies