in

Au Mexique, ce pénis moulé dans le siège d’un métro crée l’embarras, il a pourtant une visée bien sérieuse !

Crédits : Capture vidéo

Bienvenue à Mexico City, une ville où la lutte contre harcèlement dans les transports en commun a pris une forme incroyable. Dans le métro, le corps d’un homme a été moulé sur un siège avec ses attributs les plus intimes.

Une campagne baptisée #NoesdeHombres (« ce n’est pas l’homme ») a été menée il y a quelques jours dans le métro de la capitale du Mexique. Cette action de sensibilisation fait écho à une situation accablante dans le pays : neuf Mexicaines sur dix auraient déjà été victimes de violences sexuelles dans le métro et 65 % dans les bus et autres trains.

Avec un torse comme dossier et une paire de cuisses accompagnées d’un pénis comme assise, le siège est resté inoccupé, évidemment ! Alors que cette campagne menée par la municipalité de Mexico City choque, celle-ci renvoie malheureusement à une triste réalité qu’elle souhaite dénoncer et combattre.

« Voyager ici est peut-être désagréable, mais ce n’est rien comparé à la violence que subissent les femmes au quotidien », peut-on lire sur une plaque située en dessous du fameux siège.

Dans la vidéo visible en fin d’article, les réactions sont variées. Entre l’étonnement et les rires, se glissent de nombreux regards dégoûtés ainsi qu’une gêne à peine dissimulée. Cette vidéo faisant le buzz sur le Web et reprise maintes fois a été vue par des millions de personnes.

Cette opération dénonce majoritairement les adeptes de frotteurisme, ces hommes tentant de se coller à des femmes non consentantes, le plus souvent à leur insu, et ce, dans l’espace public où la foule est présente comme dans les transports en commun et les rassemblements de type concert.

Bien que les « frotteurs » sont majoritairement des hommes et les victimes sont des femmes, le contraire existe, tout comme le même geste en provenance de personnes affectionnant le même sexe. Dans tous les cas, il s’agit bel et bien d’un type d’agression à caractère sexuel qui se retrouve un peu partout dans le monde.

Sources : Le PointPositivR