in

États-Unis : Ces trois sociétés d’investissement détiennent plus d’un tiers du capital boursier

Crédits : Fichtner, Heemskerk & Garcia-Bernardo (2017)

Une infographie récente met en lumière le capitanat américain. Il s’avère qu’aujourd’hui, seulement trois fonds d’investissement sont les actionnaires majoritaires de 40 % des sociétés cotées en bourses.

Publiée le 10 mai 2017 dans un article du site The Conversation, cette infographie a été élaborée par des chercheurs du groupe Corpnet, financé par l’European Research Council (ERC) et en lien avec l’Université d’Amsterdam (Pays-Bas). Ce groupe a pour mission de cartographier les réseaux de millions d’entreprises.

Crédits : Fichtner, Heemskerk & Garcia-Bernardo (2017)

L’infographie montre un réseau d’entreprises cotées en bourse en se basant seulement sur les participations dépassant les 3 % du capital. Ainsi, les trois fonds d’investissement Vanguard, State Street et BackRock sont actionnaires principaux de 40 % du total des sociétés cotées en bourse aux États-Unis. Il s’agit de 1600 sociétés dont les revenus combinés ont atteint 9,1 billions de dollars en 2015, 17 billions de dollars de capitalisation boursière et plus de 23 millions d’employés.

Les trois géants sont également les actionnaires principaux de 88 % des 500 grandes sociétés portant l’indice S&P 500 décerné par Standard & Poor’s, l’une des trois principales sociétés de notation financière. Parmi ces sociétés se trouvent par exemple Apple, Coca-Cola, General Electric, Microsoft ou encore ExxonMobil. Il s’agit même de l’indice vers lequel se dirigent aujourd’hui la plupart des investisseurs.

The Conversation indique que depuis la crise de 2008, les investisseurs se sont davantage tournés vers des investissements plus sûrs et cherchent de moins en moins à tenter de porter des entreprises capables de concurrencer les marchés. Ainsi, les ces derniers sont davantage assurés de gagner de l’argent et en dépenseraient même moins, une situation qualifiée de « démocratisation de l’investissement » par certains observateurs.

Voici un résumé des résultats des chercheurs de Corpnet en vidéo (en anglais) :

Sources : The ConversationCourrier International