in , ,

Pesticides : ce que la science nous révèle de leurs effets sur le corps

Crédits : iStock

Voici une brève synthèse sur ce qu’est un pesticide ainsi qu’une revue de diverses études sur les effets des pesticides sur le corps humain.

Qu’est-ce qu’un pesticide ?

Voici la définition du Larousse lorsque l’on recherche pesticide : “Se dit d’un produit chimique destiné à lutter contre les parasites animaux et végétaux nuisibles aux cultures et aux produits récoltés.”

Avec cette définition, le produit semble plutôt favorable. Mais alors pourquoi y a-t-il une telle controverse sur le sujet ?

La composition des pesticides

900 molécules différentes étaient sur le marché en 2012, mais une étude d’Oxford affirme qu’il y aurait plus de 100 000 produits de marques différentes en circulation. Il est donc impossible de donner une composition unique. Mais en théorie tous les pesticides se composent :

  • d’un produit toxique
  • d’un diluant
  • d’adjuvants qui vont par exemple rendre le produit plus ou moins soluble

La source des débats sur l’utilisation ou non de certains pesticides provient des produits toxiques présents. Voici les arguments qui sont très souvent utilisés contre l’usage systématique d’un pesticide :

  1. Les nuisibles développent des résistances et sont donc plus difficiles à combattre.
  2. Il y a un impact écologique certain.
  3. Plusieurs types de pesticides sont soupçonnés de provoquer des maladies graves.
  4. À long terme, l’utilisation appauvrit le sol et les aliments sont de moins bonne qualité.

Les effets des pesticides sur le corps

effets pesticides sur le corps
Crédits : Clem0523ju / Common Files Wikipédia

L’exposition aux pesticides rend plus facilement malade

Cette étude a eu lieu dans deux zones rurales de l’Italie. L’utilisation des pesticides n’était pas la même dans chacune des zones. Les scientifiques ont donc fait les prélèvements avant de les comparer. Les habitants présentaient des taux similaires de stockage des produits chimiques dans leur organisme. Pourtant, les résultats de la recherche démontrent que dans la zone qui utilise le plus de pesticide, les individus tombent plus facilement malades (du simple rhume à l’asthme en passant par le cancer) et développent des symptômes plus graves, et ce, plus rapidement. Il s’agirait ici des effets d’une exposition chronique aux pesticides.

Les pesticides sont extrêmement cancérogènes

On parle ici d’une famille parmi les pesticides : les insecticides organochlorés. De nombreuses études en laboratoire ont montré le rôle cancérogène du produit, et la communauté scientifique n’a à présent plus de doute sur ce point. Mais les études sur le terrain sont contradictoires. De nombreux scientifiques alertent sur le fait que ce type d’insecticide est aussi un perturbateur endocrinien. Malheureusement, il n’y a pas encore eu assez d’études sur le sujet. Actuellement, la majorité des insecticides organochlorés est encore autorisée à l’utilisation en France et dans le reste du monde.

tracteur pesticides champs
Crédits : Pixabay

Les pesticides rendent gros

Il n’est pas prouvé que les pesticides rendent les êtres humains gros. Par contre, il est prouvé que les quelques résidus qui parviennent en Arctique rendent la faune locale plus grosse. La question se pose : si quelques résidus rendent les phoques plus gras, alors qu’en est-il de nous qui sommes exposés tous les jours ?

Ils affectent directement notre génome et nos chromosomes

Il est prouvé que les pesticides sont la cause d’anomalies chromosomiques chez certains agriculteurs. Les études sur le sujet montrent cependant que l’exposition nécessaire pour provoquer cela est variable selon les individus.

Que provoque ce genre d’anomalie ?

Ce genre d’anomalie peut entraîner n’importe quel type de maladie génétique. Par exemple : infertilité, trisomie, malformation, etc. Quand cela touche un fœtus (dans le cas d’une délétion), cela peut entraîner sa mort.

L’exposition à certains pesticides intoxique directement le cerveau et les nerfs

Un article de 1987 présente plusieurs effets neurotoxiques des insecticides organo-phosphorés. Ce type de produits est courant et l’utilisation est aujourd’hui commune partout dans le monde. Pourtant, cet article présente le cas de dix personnes qui ont été intoxiquées. Trois des sujets sont morts, tous ont souffert d’une paralysie temporaire qui a duré jusqu’à plusieurs semaines et quatre seraient morts sans soutien respiratoire.

Articles liés :

Pesticides : ce que la science nous révèle de leurs effets sur le corps
noté 3 - 2 votes