in

L’union fait la force : quand 2500 librairies s’allient pour contrer Amazon

Crédits : Gabriel de Oliveira / iStock

L’entreprise Amazon se développe de jour en jour, au détriment des autres commerces. La plateforme en ligne a révolutionné la vente de produits et notamment celle des livres. Les libraires et les éditeurs se méfient plus que jamais de ce géant, qui n’a pas fini d’empiéter sur leurs plates-bandes. Néanmoins, tout espoir n’est pas perdu : un groupe d’irréductibles libraires lutte sans relâche contre Amazon pour sauver leur métier. 

Une lutte justifiée

Le métier de libraire n’a jamais été facile à exercer. D’une part, les loyers des locaux dans lesquels implanter un commerce demeurent élevés en France. D’autre part, le suivi administratif et financier d’une librairie est très complexe, qui plus est pas aisé à gérer lorsqu’on est seul. Enfin, les revenus obtenus grâce à ce travail ne sont pas toujours rentables. De cela découle une incapacité à étoffer son stock de livres ou à engager du personnel afin d’obtenir de l’aide.

L’arrivée d’Amazon sur le marché du livre n’aide alors pas les libraires à faire florir leur commerce. Cette immense entreprise, membre des GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft), dispose de différents avantages en s’implantant sur le territoire français. Ces derniers font, pour la plupart, partie d’une concurrence considérée comme déloyale par une grande majorité de librairies, elles qui disposent de difficultés à se développer. On évoquera, par exemple, l’impôt inférieur que paye Amazon en France, tandis que son chiffre d’affaires est très conséquent.

amazon
Crédits : Christian Wiediger/Unsplash

Le site 100% professionnel spécialiste des livres

Toutefois, tout le monde ne s’avoue pas vaincu face au géant Amazon. Un rassemblement de commerçants de livres franco-belge a décidé de créer sa propre plateforme de vente en ligne. Ainsi, ces libraires utilisent la technologie à leur avantage et rejoignent Amazon sur son propre terrain. Cette prise d’initiative est prometteuse, surtout lorsqu’on observe les nombreux avantages qu’elle propose.

Le premier réside en la qualité professionnelle de leur site Internet, contenant 350 000 références délivrées par de vrais libraires, et non par un algorithme. Leur base de données est donc bien fournie et surtout bien référencée. La fiabilité est davantage appuyée par les conseils de lecture donnés par des êtres humains, dont on peut affiner la recherche à loisir. Enfin, la plateforme mise énormément sur les partenariats créés avec pas moins de 2500 librairies, qui deviennent alors des points relais où récupérer les ouvrages commandés. Il est bien sûr possible de se faire livrer chez soi, à condition de payer des frais de port. De nombreux livres en format numérique sont également à disposition d’achat.

La volonté d’entretenir le contact client

Pour résumer, toute l’initiative de cette plateforme en ligne repose sur la prise de conscience des consommateurs. Ceux-ci ont tout intérêt à privilégier l’économie des commerces locaux de manière générale. L’espoir que les libraires soient favorisés au détriment d’Amazon est avant tout basé sur les relations humaines, que la plateforme du géant ne peut pas proposer. Toutefois, aux États-Unis, des librairies Amazon commencent à ouvrir leurs portes. Mieux vaut donc prévenir que guérir et cette association de libraires en est un excellent exemple.

Dans notre société où la technologie a tendance à prendre le dessus, favoriser les rapports humains peut faire l’objet d’un avantage indéniable, propre aux commerces physiques et impossible à s’approprier pour les algorithmes. L’objectif principal de la plateforme professionnelle réside sans nul doute dans le fait de créer une communauté de lecteurs fidèles, qui n’aura pas peur de poser les pieds dans une librairie.

librairie
Crédits : Josh Felise/Unsplash

Sources : Lalibrairie.com, ActuaLitté, ActuaLitté

Vous aimerez aussi :

Une librairie française crée le concept de “livres suspendus” pour les plus démunis

Écosse : quand des employés d’Amazon dorment dans des tentes

Voici la liste des 198 actions non-violentes qui pourraient être utiles à tout mouvement social

L’union fait la force : quand 2500 librairies s’allient pour contrer Amazon
noté 5 - 1 vote[s]