in

Les Émirats Arabes Unis inventent le ministère du bonheur

Le futur gouvernement des Émirats Arabes Unis intégrera quelques nouveautés : un ministère de la Tolérance et un autre qui concernera le Bonheur, pour lequel une femme a été nommée à sa tête.

Le Bhoutan, petit pays montagneux d’Asie, était connu depuis quelques années pour avoir abandonné le concept de Produit Intérieur Brut (PIB) pour créer le Bonheur National Brut (BNB), un indice de mesure du bonheur de la population. Les Émirats Arabes Unis sont allés plus loin en créant deux ministères relatifs au Bonheur et à la Tolérance.

Les Émirats Arabes Unis désirent être à tout prix à la pointe du progrès, c’est d’ailleurs pour cela que l’émirat de Dubaï accueille en ce moment le sommet mondial des gouvernements dont le propos principal concerne les innovations et le futur.

Une annonce a été faite par le Premier ministre cheikh Mohammed Bin Rached al-Maktoum sur son compte Twitter : la formation d’un gouvernement tout neuf avec « moins de ministères et plus de ministres pour une stratégie plus performante ». Dans le cadre de cette mesure dévoilée en avant-première, il est question de la fusion de ministères, de la privatisation des services publics, mais surtout, la création des ministères du Bonheur, de la Tolérance, mais également de la Jeunesse, qui n’existait donc pas.

« Le bonheur n’est pas seulement un vœu pieux dans notre pays. Il y aura des plans, des projets, des programmes et des indicateurs. Cela fera partie du travail de tous les ministères » explique le cheikh Mohammed Bin Rached al-Maktoum.

Le ministère du Bonheur aura pour but « d’harmoniser tous les projets du gouvernement pour assurer le bonheur de la société ». D’ailleurs, une femme a été nommée à la tête de ce ministère, Ohood Al Roumi, ancienne directrice générale de la présidence du Conseil des ministres. Une autre femme, la diplomate Loubna al-Qassimi, a été nommée à la tête du ministère de la Jeunesse.

 

Sources : France TV Info20 MinutesBoursorama