in

Canada : un couple plaque tout pour une île flottante autosuffisante !

Depuis 1992, un couple de Canadiens a décidé de créer une maison autosuffisante, une structure flottante gigantesque baptisée « Freedom Cove », comprenez la « Crique de la liberté ».

« Nous avons tous les deux fait beaucoup de choses dans nos vies et nous avons eu des moments difficiles, nous étions donc bien préparés pour ce mode de vie très différent ici », déclarait Wayne Adams au Huffington Post Canada.

Wayne Adams et Catherine King (66 et 59 ans) ont voulu fuir une vie urbaine qui leur pesait. Plutôt que de déménager en chalet ou dans une maison en bord de plage, le couple a eu l’idée d’un projet fou : « Freedom Cove ». Il s’agit d’une énorme structure en bois composée de douze plateformes reliées entre elles, agencées tel un petit village.

« Un hiver, une tempête a fait tomber tout un tas d’arbres, raconte Wayne. Nous avons rassemblé tout le bois, nous l’avons rapporté à son propriétaire, mais il a dit qu’on pouvait le garder. Nous avons donc pensé qu’il était temps de démarrer la construction de cette maison. », raconte le couple, se remémorant son ancienne demeure à proximité de la ville de Tofino en Colombie-Britannique.

L’ensemble composant leur nouvel habitat est autosuffisant, permettant au couple de vivre en harmonie avec la nature. Par exemple, en hiver, ils récupèrent l’eau de pluie et en été, une cascade toute proche leur permet de s’abreuver et s’hydrater. Concernant l’alimentation, des serres ont été aménagées dans le but de cultiver des fruits et légumes tandis que la pêche leur permet de varier leurs apports. De plus, l’alimentation en énergie provient d’un parc photovoltaïque.

Seul bémol pour notre couple de Canadiens : la présence de loups et de rats. En effet, la présence de loup dans les parages a rendu impossible l’installation d’un poulailler, alors que la présence de rats est préoccupante puisqu’ils rongent la structure en bois du petit village flottant.

Wayne Adams et Catherine King ont une vie paisible et lorsqu’ils ne bricolent pas leur habitat, ils occupent la plupart de leurs journées à leur passion : la sculpture pour lui, et la danse pour elle. Enfin, le couple aime régulièrement faire passer leur mode de vie et l’art de l’autoconstruction à leurs petits enfants.

slide_417806_5318016_compressed

slide_417806_5319140_compressed

slide_417806_5319142_compressed

slide_417806_5319146_compressed

slide_417806_5319742_compressed

Sources : We Demain7 sur 7Huffington Post Canada

– Crédits photos : Facebook – Catherine King