in

Ce Français a mis au point un emballage alimentaire bio à la cire d’abeille !

Crédits : capture Vimeo / AnotherWay

Force est de constater que les solutions de remplacement des emballages de type papier d’aluminium et film alimentaire ne sont pas légion. En partant de ce constat, le marseillais Samuel Olichon a créé My Bee Wrap, un emballage biologique à la cire d’abeille !

Limiter les déchets

Avec My Bee Wrap, commercialisé sous la marque AnotherWay, Samuel Olichon a eu l’idée de créer un emballage alternatif. Celui-ci ressemble davantage à un tissu fait de cire d’abeille et colle un peu aux doigts. En revanche, il est beaucoup plus durable que les emballages alimentaires classiques. Chaque jour, la plupart d’entre nous emballent les aliments dans du papier d’aluminium et autres films alimentaires en plastique. Alors que nous sommes dans une ère du tout jetable qui devrait toucher à sa fin dans un futur plus ou moins proche, l’initiative My Bee Wrap est plutôt bienvenue.

Il faut également savoir que l’emballage My Bee Wrap n’est pas seulement composé de cire d’abeille, mais contient aussi du coton biologique, de la résine de pin et de l’huile de jojoba. Par ailleurs, chaque emballage de ce type peut être nettoyé puis réutilisé environ 120 fois avant d’être jeté.

Le My Bee Wrap, une alternative aux emballages habituels !
Crédits : My Bee Wrap

Une idée importée d’Australie

Au premier abord, l’emballage a une consistance un peu dure, mais peut être facilement ramolli. Il suffit en effet simplement de le froisser et le déplier à plusieurs reprises, idéalement trois fois. My Bee Wrap peut ainsi venir emballer le contenu d’un bol ou encore directement envelopper n’importe quel aliment, même du pain ou du fromage. Par ailleurs, il semble que l’emballage fonctionne aussi bien, voire mieux que le film plastique habituel !

Selon Samuel Olichon, cette idée a été piochée en Australie où, comme aux États-Unis, les alternatives en termes d’emballage ont le vent en poupe. Dernièrement, nous évoquions également une idée astucieuse visible dans le rayon fruits et légumes d’un supermarché thaïlandais. À la place des emballages plastiques, des feuilles de bananier enveloppaient un contenu ficelé à l’aide de fibres naturelles.

Enfin, il faut savoir que Samuel Olichon n’en est pas à son coup d’essai. En effet, l’intéressé avait fondé en 2017 une entreprise spécialisée dans la production, la livraison et le nettoyage de couches réutilisables. Malheureusement, le projet a pris fin après une période d’essai qui n’avait pas été concluante. Ainsi, il s’agit d’une belle revanche avec l’emballage My Bee Wrap !

Sources : HuffingtonPostMade in Marseille

Articles liés :

Un supermarché supprime les emballages plastiques du rayon fruits et légumes. Voyez le résultat !

Un emballage “porte-canette” comestible et biodégradable pour protéger la faune marine

Un couple de français a créé le premier drive zéro déchet au monde !