in ,

Un supermarché supprime les emballages plastiques du rayon fruits et légumes. Voyez le résultat !

Crédits : PxHere

Il y a quelques semaines, un supermarché néo-zélandais a pris une décision qui pourrait paraître risquée : bannir les emballages plastiques destinés aux fruits et légumes. Pourtant, cette mesure a permis d’augmenter de 300 % les ventes de certains produits !

Une opération couronnée de succès

Nigel Bond est propriétaire d’un supermarché New World, une chaîne de grande distribution néo-zélandaise. Pour son établissement situé dans la ville de Christchurch, l’intéressé a lancé une opération baptisée « Food in the nude » (la nourriture mise à nue). Selon un article du quotidien local New Zealand Herald publié le 14 janvier 2019, cette mesure aurait dopé les ventes de fruits et légumes du magasin.

Selon le propriétaire, les clients ont quasiment tous eu des réactions positives. Or, il s’agissait d’un risque que Nigel Bond a accepté de prendre afin d’adopter une attitude plus responsable envers l’environnement. Force est de constater qu’il s’agit là d’un pari gagnant, car outre la réaction des clients, certains produits se vendent désormais mieux, comme les oignons rouges (+ 300 %).

« Lorsque nous avons installé les nouveaux étals, les clients ont été époustouflés. Cela m’a rappelé lorsque j’étais enfant et que j’allais chez le primeur avec mon père, je pouvais sentir les agrumes frais et les oignons nouveaux. En emballant les produits dans du plastique, nous privions les gens de cette expérience »
, a déclaré le propriétaire.

Et si l’on sonnait la fin des emballages plastiques dans les rayons fruits et légumes ?
Crédits : Flickr/DaveBleasdale

Un exemple à suivre

Nigel Bond a indiqué qu’environ une dizaine d’autres magasins New World avaient déjà adopté les mêmes mesures. Cependant, l’intéressé a rappelé que les enseignes de la grande distribution ne sont que des intermédiaires recevant les produits issus de l’industrie agroalimentaire. Il incomberait donc à cette même industrie de faire davantage d’efforts en amont afin de réduire les déchets, surtout les déchets plastiques dont tout le monde connaît les effets. À ce propos, le New Zealand Herald a indiqué que pas moins de 250 000 tonnes de plastiques étaient livrées dans la nature chaque année dans ce pays.

Cette initiative gagnante rappelle que la lutte contre les emballages plastiques est une tendance en progression. En 2018, l’enseigne de grande distribution Ekoplaza, basée à Amsterdam (Pays-Bas), avait aménagé un rayon entier dépourvu de déchets plastiques. Plus récemment en France, un collectif de marques commercialisant des produits bio a organisé une collecte sur le long terme des déchets plastiques. Ces déchets sont ensuite confiés à une société de traitement fabriquant des meubles.

Sources : New Zealand Herald – L’info Durable

Articles liés :

Un couple de français a créé le premier drive zéro déchet au monde !

Mieux que les pailles en plastique : les pailles comestibles

Petite victoire pour la planète : les plastiques à usage unique bannis par l’UE dès 2021 !

Un supermarché supprime les emballages plastiques du rayon fruits et légumes. Voyez le résultat !
noté 2 - 1 vote