in

Cette petite ville américaine n’a plus qu’une seule habitante à la fois maire, bibliothécaire et barman

La ville de Molowi, au Nebraska, est la plus petite ville des États-Unis puisqu’elle ne compte qu’une seule et unique habitante. Cette citoyenne est à la fois maire, bibliothécaire et propriétaire de bar. 

L’expression « petite ville américaine » est utilisée à tort et à travers en ces temps de campagnes pour les investitures des prochaines élections présidentielles américaines. Mais à Molowi, dans l’état du Nebraska, on est bien dans une petite ville américaine. La plus petite en somme, puisqu’une seule habitante y est à recenser.

Molowi était encore une ville avec de la vie dans les années 1930 puisqu’environ 150 âmes peuplaient ses rues. Une population qui n’a eu cesse de dégringoler jusqu’à ne compter plus que deux habitants en 2000, Elsie et Rudy Eiler, un couple marié. À eux deux, ils ont maintenu Molowi en vie tandis qu’ils voyaient la jeunesse déserter la ville, en quête de travail et d’opportunités.

Mais en 2004, Elsie a eu le malheur de perdre Rudy, son mari, et est ainsi devenue la dernière résidente de Molowi, ce qu’elle est toujours douze années après. Le seul commerce privé de Molowi, la taverne, est tenu par Elsie Eiler, qui a également ouvert la bibliothèque municipale qu’elle a appelée « Rudy’ s », en hommage à son défunt mari. Il faut ajouter une troisième activité à Elsie puisqu’elle est naturellement la maire de la ville.

En tant qu’élue et citoyenne de la ville, Elsie Eiler doit se verser des impôts locaux à elle-même, renouveler elle-même sa licence de débit de boisson et collecter des fonds nécessaires, chaque année, pour financer l’entretien et le fonctionnement des quatre feux de circulation de la ville. Alors si vous passez non loin du Nebraska au cours de votre prochain voyage aux États-Unis, passez donc boire une petite bière au bar d’Elsie…

rudy

Source : atlasobscura

  • Illustration principale : Marco Antonio / Flickr