in

Coronavirus : l’amour est dans le confinement

Crédits :Prostock-Studio / iStock

En cette période de confinement, la plupart des pays vivent au ralenti. La France ne fait évidemment pas exception. Depuis plus de deux semaines, les Français sont invités à rester chez eux et à limiter au maximum leurs déplacements. Au milieu de tous ces changements se pose une question : qu’en est-il de l’amour ? Confinés ensemble, éloignés ou célibataires : est-il possible d’entretenir ou de débuter une relation amoureuse dans une telle situation ?

Beaucoup se disent qu’être en couple et confinés ensemble toute la journée est un vrai calvaire. Ne pas avoir d’autres interactions sociales que celles avec notre partenaire, ne pas sortir et supporter une présence constante avec nous, voilà le quotidien d’un couple confiné. Pour ne pas aller droit à la catastrophe, voici quelques solutions pour tenir durant cette période totalement inédite.

Entretenir la flamme des premiers jours

Ce qui est important, c’est de prendre du temps pour soi. Habiter dans un petit appartement n’aide pas, mais le fait d’avoir une activité personnelle comme peindre ou lire un livre permet de s’isoler un moment. Un tel changement d’habitudes doit nous pousser à adopter une nouvelle routine où l’on est constamment avec l’autre malgré tout jusqu’à la fin du confinement. Mieux vaut donc privilégier les instants romantiques où l’on se détend et où l’on profite seulement du moment.

Ce romantisme ne doit pas être uniquement pour ceux qui sont confinés ensemble. Cela concerne aussi pour ceux qui sont séparés et qui ne peuvent se voir et se rejoindre. Grâce à la technologie, la tendance des dîners 2.0 a fait son apparition : un appel vidéo avec son partenaire et un repas romantique en tête-à-tête deviennent tout à fait possibles. Il faut également instaurer certains rituels : s’appeler, s’envoyer des messages, conserver une certaine proximité malgré la distance. C’est le manque qui est l’ennemi des couples en ces temps. Entretenir la relation est donc important.

table amoureux
Crédits : Sponchia / Pixabay

Confinement ne veut pas dire célibat

Malgré ces mesures sanitaires, la solitude et le célibat ne sont pas pour autant des fatalités. Citons par exemple Tinder qui entend bien offrir à ses utilisateurs un moyen de contrer la solitude et de rencontrer des personnes au moins virtuellement. En effet, le site de rencontres a décidé de rendre une fonctionnalité jusque là réservée aux membres Premium totalement gratuite. Désormais, chacun peut choisir une localisation et rencontrer des personnes aux quatre coins du globe.

Par ailleurs, Karine Le Marchand, animatrice de l’émission “L’amour est dans le pré”, nous démontre également via une nouvelle initiative que le confinement n’est pas un frein aux rencontres. Romantique dans l’âme et voulant jouer l’entremetteuse, elle anime tous les jours à 17 heures une vidéo en direct sur Instagram. Elle sélectionne deux profils qu’elle présente ensuite, permettant aux spectateurs intéressés d’envoyer un message aux concernés. Une façon moderne et nouvelle de rencontrer des gens tout en restant chez soi.