in

Coronavirus : Une adolescente de 12 ans succombe à la maladie en Belgique

Crédits :Ivan-balvan / iStock

Nous avons appris aux dernières nouvelles le décès d’une jeune fille de 12 ans en Belgique, suite à plusieurs jours de fièvre. Cet événement a de quoi remettre en question les connaissances scientifiques actuelles. Le Covid-19 commencerait-il à se renforcer et à toucher une plus grande partie de la population ?

Le plus jeune cas de Coronavirus

En Belgique, on dénombre plus de 12 500 cas confirmés, et au total près de 700 décès (RTBF), dont cette jeune adolescente de 12 ans. “C’est un événement très rare, mais qui nous bouleverse“, a déclaré le Dr Emmanuel André, le porte-parole des autorités sanitaires belges. C’est actuellement la plus jeune victime recensée. Elle aurait eu de la fièvre durant trois jours, mais ne possédait pas de maladies pouvant fragiliser son organisme et la sensibiliser. Par ailleurs, elle n’aurait pas été en contact avec d’autres personnes depuis l’annonce du confinement mi-mars.

D’autres cas exceptionnels

Après l’annonce la semaine dernière du décès d’une jeune fille française de 16 ans et d’un jeune Portugais de 14 ans, cette Belge de 12 ans est à présent la plus jeune victime du covid-19. De plus, on a appris ce lundi, un autre décès, celui d’un jeune anglais de 13 ans, qui n’était atteint par aucune une autre pathologie. Le Dr Nathalie MacDermott s’exprime à ce sujet : “il est essentiel d’entreprendre des recherches pour déterminer pourquoi certains décès surviennent en dehors des groupes susceptibles de succomber à l’infection” (La Voix du Nord). Elle ajoute que “nous savons qu’il est moins probable pour des enfants de souffrir de formes sévères du Covid-19 par rapport aux adules, ce cas souligne à quel point il est important que nous prenions toutes les précautions possibles pour réduire la propagation de l’infection“.

Crédits : Office fédéral de la santé publique / Wikipédia

Selon Karine Lacombe (cheffe du service des maladies infectieuses de Paris), l’un des facteurs principaux qui s’ajoute au coronavirus et qui provoque les décès de jeunes serait peut-être : “des malformations cardiaques, que l’on appelle des cardiomyopathies, qui peuvent se révéler à l’occasion d’une infection et entraîner un arrêt cardiaque brutal”, explique t-elle auprès de France Info.

Face à ces événements, on pourrait donc se demander si le Covid-19 serait en train de changer et de toucher une plus large partie de la population. Mais RTL annonce que “non, les cas de décès chez des jeunes personnes restent rarissimes”, seulement 2% des jeunes de moins de 15 ans sont des cas confirmés. Ainsi, malgré le récent décès d’adolescents, le Covid-19 touche plus généralement une majorité de personnes de plus de 65 ans.